lundi, décembre 5, 2022

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

Must Read

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de cette décision va au-delà  de la classe politique. Elle a frappé de plein fouet le milieu religieux. C’est du moins ce qu’il faut retenir de l’intervention du Chérif Ousmane Madani Haïdara sur ce sujet. C’était le vendredi 4 novembre 2022 à la faveur de la mobilisation des musulmans contre les propos blasphématoires du sieur Mama Dembélé se réclamant de la secte « Kamite » contre les symboles de l’islam.

Le vendredi 4 novembre 2022, des milliers de fidèles musulmans ont manifesté leur mécontentement au boulevard de l’indépendance pour condamner le blasphème d’un homme se réclamant de la secte Kamite. En marge des condamnations de cet acte démoniaque du nommé Dembélé, les circonstances de la nomination des membres additifs du CNT se sont invitées dans les débats. Le président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara, a dénoncé le mépris que fait l’objet la communauté musulmane par les autorités de la transition.

Dans son intervention, il déclarera que bien étant au dessus des considérations politiques pour le moment, les leaders musulmans ne méritent pas le manque de considération qu’ils font l’objet de la part des autorités de la transition. « Toute autorité qui tourne dos aux musulmans finira  par se rendre à l’évidence.  Les autorités ont opéré plusieurs réformes en méprisant les musulmans. La plus récente est celle de la proposition des gens pour la liste additive des membres du CNT.  Elles ont demandé au Conseil Islamique de  proposer trois noms. Mais, au finish, aucune des propositions faites par notre organisation n’a été retenue. Sur ce point, je voudrais notifier aux autorités de la transition qu’au niveau du Haut Conseil Islamique, nous avons travaillé à étouffer  beaucoup de problèmes. Il faudrait que les dirigeants se réveillent», a-t-il déclaré.

Pour la même circonstance, Haïdara invitera les différentes confréries musulmanes à l’union sacrée en respectant scrupuleusement les principes édictés par l’Islam. Car, explique-t-il, la division est un facteur de déstabilisation de cette religion qui ne saurait se laisser faire. « Je jure par Dieu que c’est un complot concocté à l’international. La première phase a consisté à payer des jeunes pour s’attaquer et diffamer les leadeurs musulmans.  Certains de ces jeunes m’ont fait cette confidence. Aujourd’hui, qui est ce responsable qui n’a pas été vilipendé, s’est-t-il interrogé».  A en croire l’orateur, ce à quoi on assiste qui est condamné par tout le monde est une autre phase de cette conspiration. Mais, conseille-t-il, pour  contrer ce fléau, outre la cohésion, il faut de la fermeté. Car, un pays voisin avait connu  le cas similaire. Mais, l’auteur n’a été sauvé que  de justesse en se rendant chez les forces de l’ordre. Ce, après le saccage de tous ses biens. Aujourd’hui, notre division  nous porte préjudice. J’ose espérer que nous allons cheminer dans l’union, conclura le Président du Haut Conseil islamique.

Oumar KONATE 

Source: La Preuve

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img