lundi, décembre 5, 2022

Conférence de presse : La DIRPA édifie la presse nationale sur la situation sécuritaire de notre pays

Must Read

Conformément à son crédo de tenir la population informée sur les activités de sa vaillante Armée, la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA) a organisé sa traditionnelle conférence de presse, le lundi 7 novembre 2022, dans sa salle de conférence. Elle a été animée par le Directeur de la DIRPA, le Colonel Souleymane DEMBELE avec à ses côtés son adjoint, le Colonel Mariam SAGARA, le Chef d’Etat-Major du secteur 2 de l’Opération Maliko, le Colonel Ibrahim SAMASSA.

Cette rencontre avec les médias avait pour objectif, d’une part, d’édifier les journalistes sur les différentes activités des FAMa courant le mois d’octobre dernier et d’autre part, de tirer le bilan des opérations. Toutes choses qui permettent aux populations d’apporter son soutien à son armée qui travaille d’arrache-pied dans l’exécution de sa mission régalienne de protection des personnes et de sauvegarde de l’intégrité du territoire national.

Au regard de ce qui s’en suit, la montée en puissance des FAMa n’est plus un mythe mais une réalité indiscutable sur le terrain même s’il existe des efforts à fournir. En effet, la population à vocation agro-pastorale a pu exercer ces temps-ci en toute sécurité ses activités champêtres sous la protection des FAMa.

Dans son exposé le Directeur de la DIRPA, le Colonel Souleymane DEMBELE a donné un aperçu général sur la situation sécuritaire dans les théâtres Centre, Est de l’Opération Maliko et dans la zone sud du pays.

A ses dires, les Forces Armées Maliennes, courant ce mois d’octobre ont neutralisé 133 terroristes et interpelé 122. Elles ont récupéré 60 motos, 99 armes et ont détruit 10 EEI et 7 bases terroristes dans les différents théâtres d’opérations.  Ce résultat positif a été rendu possible grâce à la dynamique offensive de recherche, de neutralisation des terroristes et de destruction de leurs sanctuaires. Au cours de ces opérations, 10 blessés ont été enregistrés dans le passif des FAMa qui ne déplore aucune perte en vie humaine.

Les terroristes adoptent comme mode d’action l’évitement sur le terrain, mais continuent toujours à poser des EEI et des attaques complexes contre nos forces en mouvements ainsi que des enlèvements de civils avec demande de rançons ou assassinat, a-t-il expliqué.

Le chef de la DIRPA a également souligné que les actions des FAMa au théâtre Centre ont été marquées par des recherches et l’exploitation de renseignements, des interpellations, des patrouilles d’opportunités, des opérations aéroportées, des missions de reconnaissances offensives appuyées ou non par les frappes aériennes. Ces missions ont concerné entre autres les secteurs de Tiemaba et Bamada (Ségou), de Kéréna, Sendegué, Molinnatakou-Ouro et Bima (Konna). Le Colonel DEMBELE a noté que le théâtre Est de l’Opération MALIKO est marqué par des combats de positionnement entre le JNIM et l’EIGS dans les secteurs de Tessit, et Ansongo et dans la région de Ménaka.

Il a précisé que dans la zone Sud, le 30 octobre 2022, l’exploitation du renseignement a permis l’interprétation de 03 individus dans un bâtiment à proximité du marché Dral dans le cercle de Kati en possession d’un PM, 02 chargeurs, 70 cartouches de 7,62 semi-long, 03 motos, 12 téléphones portables et d’autres matériels. Par ailleurs, les FAMa ont détruit le 8 octobre 2022, 02 EEI aux alentours de Guiré (Nara) visant les populations civiles.

Le Directeur de la DIRPA, le Colonel Souleymane DEMBELE a souligné que la situation sécuritaire du mois d’octobre 2022 a été relativement calme, mais reste précaire. La vigilance doit être de mise pour éviter les actions de prédation des groupes terroristes sur les populations civiles avec des enlèvements, des menaces et des assassinats ciblés, a-t-il conclu.

Source : Forces Armées Maliennes

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img