samedi, mai 21, 2022

Journée mondiale de la courtoisie sur la route : le ministre des transports appelle à respecter la limitation de vitesse

Must Read

Le ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko a présidé la 11ème édition de la journée mondiale de la courtoisie sur la route le 24 mars 2022 à la Fédération Malienne des Associations de Personnes Handicapées ( FEMAPH ). Le thème de cette année est placé sous : « la protection des personnes vivant avec un handicap dans la circulation routière ». C’était en présidence de la présente de la FEMAPH, Mme Djikiné Hatouma Gakou.

Face à la recrudescence des mauvais comportements sur la route au Mali, la 2ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Agence nationale de la Sécurité routière, tenue le 23 février 2011, a recommandé d’organiser tous les ans, le 24 mars, une Journée nationale de la courtoisie sur la route. Cette journée a rassemblé les partenaires de la sécurité routière en vue d’améliorer le comportement des usagers de la route et d’instaurer une meilleure cohabitation entre eux. Le ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko exhorte les automobilistes et les motocyclistes à respecter la limitation de vitesse de manière à anticiper les attitudes imprévisibles de ces usagers vulnérables. Pour le ministre des Transports et des Infrastructures, la courtoisie au volant ou au guidon doit être une attitude de tous les jours. « Les injures, les klaxons intempestifs, les gestes désobligeants, les stationnements interdits, le refus d’obtempérer aux injonctions des agents de la police routière, la mauvaise utilisation des plein-phares, le non-respect des distances de sécurité et le refus de la priorité, éprouvent les nerfs, créent un climat social délétère sur les voies publiques et provoquent de nombreux accidents » dénonce le ministre Sissoko. Ces mauvais comportements sur la route se rattachent au facteur humain, qui est à la base de 85% des accidents de la circulation routière au Mali selon les statistiques de l’année 2018 de l’Agence nationale de la Sécurité routière (ANASER). Le ministre a aussi indiqué que cette journée nationale de la courtoisie sur la route est l’occasion d’éprouver notre accord de volonté avec les règles morales de bienséance, de dignité, de respect et de considération pour l’autre dans la circulation routière. À en croire la cheffe du département des Transports et des Infrastructures, l’évolution de l’accidentologie met en exergue l’impérieuse nécessité de multiplier les campagnes d’information et de sensibilisation à l’endroit des usagers de la route. Pour vaincre cette incivilité et contribuer à sauver des vies sur la route, il devient indispensable, conclut le ministre, de sensibiliser et d’informer nos concitoyens pour instaurer une meilleure cohabitation entre les différents usagers à savoir les automobilistes, les piétons, les conducteurs d’engins à deux roues et de tricycles.

Falaye Sissoko

Source : Canard Déchainé

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

VISITE DE LA VICE-PRÉSIDENTE DU BENIN AU MALI: VA-T-ON VERS LA LEVÉE DES SANCTIONS ÉCONOMIQUES ?

Le mardi 17 avril dernier, la vice-présidente du Benin , Mariam Chabi Talata Zime, a effectué une visite au ...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img