mardi, octobre 4, 2022

Rentrée littéraire du Mali : L’événement se tiendra du 10 au 14 mai 2022 à Bamako

Must Read

La 14ème édition de la rentrée littéraire du Mali aura lieu du 10 au 14 mai 2022 à Bamako, Sikasso, Djenné et Tombouctou, sous le thème : « Territoires et imaginaires ». L’information a été donnée, hier, mardi 15 mars 2022, par les organisateurs lors d’une conférence de presse tenue au Restaurant « La Pirogue » de Bamako.

Cette conférence de presse était animée par le directeur de la Rentrée littéraire du Mali, Ibrahima Aya, en présence de Sékou Fofana, responsable technique de la Rentrée littéraire du Mali et d’autres personnalités. Selon les conférenciers, d’habitude, la Rentrée littéraire du Mali se tient au mois de février. Mais compte tenu de la situation de crise sécuritaire, politique, sanitaire et économique que traverse le Mali, indiquent les conférenciers, l’événement a été reporté au mois de mai 2022, précisément les 10, 11, 12 13 et 14 à Bamako, Sikasso, Djenné et Tombouctou. Aux dires des conférenciers, l’embargo imposé au Mali fait que certains écrivains invités ne pourront pas faire le déplacement. Mais d’ici le mois de mai prochain, le directeur de la Rentrée littéraire du Mali, Ibrahima Aya, espère une amélioration de la situation pour la tenue de cette rentrée littéraire. Selon lui, le thème de cette 14ème édition s’intitule : « Territoires et imaginaires ». Le conférencier a signalé que beaucoup d’écrivains prendront part à cette édition de la rentrée littéraire du Mali. « La rentrée littéraire est un événement d’envergure. C’est un espace de rencontre. C’est un événement qui mobilise les acteurs du monde de la culture, les professionnels du livre. C’est un événement dans l’agenda culturel. La rentrée littéraire : ce sont les échos du monde, mais les réalités de notre pays aussi », a souligné Ibrahima Aya. Et d’ajouter ceci : « Nous vivons des temps violents. Des temps d’endurance et d’incertitudes ». A cet effet, il a souhaité le retour à la paix au Mali. Répondant aux questions des journalistes, les organisateurs n’écartent pas un plan « B », à savoir, l’organisation de l’événement par vidéoconférence au cas où la crise perdurait. Selon Ibrahima Aya, il n’y a qu’un seul critère pour participer à la rentrée littéraire, c’est d’avoir, au moins, un livre à son actif. Pour lui, l’objectif de la rentrée littéraire est de contribuer à la structuration du livre à travers la promotion des écrivains. Quant à Sékou Fofana, responsable technique de la Rentrée littéraire du Mali, il dira que la presse a un grand rôle à jouer dans la vulgarisation des livres, dans la promotion des écrivains. L’un des objectifs de l’événement, dit-il, c’est de faire des enfants des lecteurs à travers la sensibilisation.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Accès à l’électricité à moindre coût : Bientôt des compteurs électriques made in Mali

Dans le cadre d’un partenariat entre la société chinoise Elect Afric et EDM-SA, le Mali  aura très bientôt une...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img