mercredi, octobre 5, 2022

Célébration du 8 mars 2022 : L’ONG Mali Développement et Talem optent pour l’autonomisation des femmes

Must Read

Pour un développement durable et garantir l’épanouissement des femmes et des enfants au Mali, l’ONG Mali Développement et l’Association tous à l’école au Mali (Talem) s’engagent dans la promotion de l’autonomisation des femmes rurales. A l’occasion du 8 Mars, les deux organisations ont bouclé la formation en saponification et la transformation agroalimentaire des femmes de 14 regroupements de Koulikoro. 

« Les ailes ne sont liberté que lorsqu’on  les déploie pour voler. Replier sur le dos, elles ne sont que fardeau». Fort de cette citation de la poétesse russe, Marina Tsvetaïeva ; Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané, présidente de l’ONG Mali Développement et sa sœur, Mme Brunin Niamé Fifi Diané, présidente de Talem ; ont décidé de faciliter l’envol des femmes rurales de Koulikoro. Au lieu d’une fête, elles ont plutôt célébré le 8 Mars 2022 en bouclant le cycle de formation des femmes de 14 groupements féminins de Koulikoro.

Cette formation, tenue en juillet dernier, a enregistré la participation de plus d’une quarantaine de femmes. Elles ont été formées à la savonnerie, la valorisation du beurre de karité et la transformation agroalimentaire. La formation, soutenue par l’Apej, avait pour objectif de permettre aux organisations bénéficiaires d’apprendre les techniques de fabrication du savon et de transformation des produits agroalimentaires.

Selon le formateur de l’Apej, Fodé Camara, le savon répond à une nécessité quotidienne aussi bien en milieu urbain que rural. « La région de Koulikoro dispose d’énormes ressources agricoles pouvant produire de l’huile qui est la matière première de base pour la fabrication de savon. La principale difficulté est le manque d’infrastructures ou d’équipements appropriés pour traiter les graines et fabriquer le savon et ses délivrés. D’où cette idée formidable de l’ONG Mali développement d’organiser cette formation pour les femmes des regroupements », a expliqué M. Camara.

A l’occasion de la remise des attestations, le représentant de la directrice nationale de la femme, Issa Goïta, a salué le courage et l’engagement de Mme Sanglier Mariam Diané et sa sœur dans la promotion de l’autonomisation des femmes rurales. « A travers leurs actions, ces deux femmes poussent tous les Maliens et Maliennes à plus d’engagement pour la cause féminine. Elles ont mis la barre très haute. Nous devons emboîter leurs pas. Ce sont de bons exemples pour nous. Notre direction suit avec beaucoup d’intérêt leur implication dans la promotion de la femme au Mali », a expliqué M. Goïta.

Pour sa part, la présidente de l’ONG Mali Développement, Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané, a rappelé que les attestations devraient être accompagnées de ”kits” pour l’installation des groupements afin de mener leurs activités génératrices de revenus. « Hélas, l’embargo a été un frein pour l’acheminement du matériel à Bamako, mais nous déployons des efforts afin de pouvoir remettre les kits aux bénéficiaires dans les jours ou semaines à venir », a-t-elle promis. Heureuse de la forte mobilisation des femmes de Sala, elle a informé les populations de cette localité du projet 2022 de l’ONG Mali Développement et Talem. « Nous comptons faire la rénovation de trois salles de classes, de latrines et des parterres mais également à la clôture de l’école de Sala et cela grâce à des partenaires qui seraient prêts à nous aider pour la réalisation de ce projet, dont les travaux débuteront à la fermeture de l’année scolaire en cours », a-t-elle annoncé.

Mali Développement, une ONG au service des femmes rurales 

Mali Développement est une Organisation non gouvernementale créée le 15 janvier 2002 à l’initiative de Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané. Elle intervient sur l’ensemble du territoire national avec une zone de concentration dans le District de Bamako, les régions de Koulikoro et Mopti. Elle œuvre surtout dans l’amélioration des conditions de vie des femmes rurales, les actions de promotion des jeunes, la protection et l’éducation des enfants, la santé et l’environnement.

De sa création à aujourd’hui, l’ONG a réalisé plusieurs projets dont la formation et l’organisation en regroupements des femmes de Moribabougou, Sala, Ngabacoro, Kati, Kalaban Coura et Faladié. En plus, elle a organisé, en collaboration avec l’Association Tous à L’école (Talem), une journée d’information et de sensibilisation des femmes rurales sur le thème « Entreprenariat des femmes Rurales », la donation de denrées alimentaires de première nécessité, de kits de lavage de mains aux femmes de Kati pour une valeur de huit millions FCFA dans le cadre de la riposte contre la Covid 19. Elle a aussi contribué à la construction et la réhabilitation des écoles dont celle de Doumazana dans le district de Bamako, etc.

A K. K.

Source: Mali Tribune

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Accès à l’électricité à moindre coût : Bientôt des compteurs électriques made in Mali

Dans le cadre d’un partenariat entre la société chinoise Elect Afric et EDM-SA, le Mali  aura très bientôt une...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img