vendredi, octobre 7, 2022

49ème session du conseil des droits de l’homme : Alioune Tine entreprend des démarches pour la finalisation de son rapport

Must Read

Dans le cadre des préparatifs de la 49ème session du Conseil des droits de l’homme qui se tiendra en mars 2022, l’Expert Indépendant des Nations Unies pour le Mali, M. Alioune Tine a rencontré les organisations de la société civile malienne, au siège de la MINUSMA le mardi 15 février 2022. L’objectif était d’échanger sur la situation des droits de l’homme dans le pays afin de finaliser le rapport qu’il doit présenter au Conseil des droits de l’homme.

Afin de prendre en compte toutes les préoccupations sur les droits de l’homme dans le rapport qu’il doit présenter lors de la 49e session du Conseil des droits de l’homme en mois de mars prochain, l’Expert Indépendant des Nations Unies pour le Mali, monsieur Alioune Tine a entrepris depuis quelques jours une série de rencontres avec les acteurs maliens. Après s’être entretenu avec les membres du gouvernement de Transition, le corps diplomatiques accrédités au Mali et les officiels du système des Nations Unies, l’Expert des droits de l’homme de l’ONU pour le Mali, qui s’était dit sérieusement préoccupé par la dégradation de la situation des droits de l’homme, a également tenu à rencontrer les organisations de la société civile. Avec ces organisations parmi lesquelles, celles engagées dans la protection et la défense des droits de l’homme, il était surtout question d’échanger et d’avoir leur point de vue sur la situation critique actuelle des droits de l’homme dans ce pays en crise. Après la rencontre, l’expert a, non seulement, rassuré d’avoir pris bonne note des différentes recommandations mais a également promis de faire une communication là-dessus lors de la session. Toujours dans le même cadre, Alioune Tine a également effectué des missions de terrain à Mopti et Tombouctou au cours desquelles, il a dialogué avec les autorités locales, traditionnelles et religieuses ainsi que les organisations locales de la société civile.

Comme à Bamako, l’objectif principal est toujours de réunir le maximum d’informations afin de finaliser le rapport qu’il doit présenter au Conseil des droits de l’homme lors de sa 49ème session en mars 2022.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Accès à l’électricité à moindre coût : Bientôt des compteurs électriques made in Mali

Dans le cadre d’un partenariat entre la société chinoise Elect Afric et EDM-SA, le Mali  aura très bientôt une...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img