lundi, décembre 5, 2022

Infrastructures sociales de base : Nioro monte en gamme

Must Read

Le Centre de santé de référence sera érigé en hôpital, les réseaux de distribution d’électricité et d’eau potable seront étendus. Les travaux de ces projets ont été lancés hier par le Premier ministre, en visite dans la cité religieuse. Ces travaux entrent dans le cadre de l’opérationnalisation de la région

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a posé, hier à Nioro du Sahel, la première pierre des travaux d’extension du Centre de santé de référence (Csréf) de la ville et des réseaux de distribution d’électricité et de l’eau potable.

Le chef du gouvernement était accompagné, à cette occasion, par le ministre de la Santé et du Développement social, Mme Djéminatou Sangaré, le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, de la ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko. Il y avait aussi le délégué auprès du Développement rural chargé de l’Élevage et de la Pêche, Youba Ba et celui chargé de l’Action humanitaire, Oumarou Diarra.

Outre le lancement des travaux, ce déplacement du chef de l’administration malienne avait pour objectifs, entre autres, de recenser les besoins des populations de la Région de Nioro ; identifier les actions concourant à l’opérationnalisation de cette région et faire le point des financements acquis et à rechercher pour réaliser cette opérationnalisation.

C’est aux environs de 9h30 que l’avion de la délégation du Premier ministre a atterri à l’aéroport Cheickna Ahamada Hamahoulla Chérif de Nioro. Dr Choguel Kokalla Maïga a immédiatement rendu une visite de courtoisie au chérif Bouyé Haïdara et autres notabilités avant de participer aux travaux de la phase régionale des Assises nationales de la refondation.

Dans l’après-midi, le chef du gouvernement a procédé à la pose de la première pierre des travaux d’extension du Centre de santé de référence de Nioro pour en faire un hôpital de district. Sa réalisation fait partie des projets sociaux à Nioro d’un montant de 310 millions Fcfa financés à travers le fonds social de la Primature.
Dr Choguel Kokalla Maïga a aussi lancé les travaux d’extension des systèmes d’eau et d’électricité.

Ce projet est une forte demande de la population. Le système d’eau financé à plus de 2,6 milliards de Fcfa permettra de faire passer le nombre d’abonnés à 20.000. Pour l’électricité, cet investissement de plus de 700 millions de Fcfa permettra à la Société Énergie du Mali (EDM) de satisfaire 1.250 nouveaux abonnés à Nioro.

En s’adressant à la presse à la fin de sa visite, le chef du gouvernement a indiqué que ce déplacement à Nioro du Sahel restera mémorable pour plusieurs raisons. D’abord il s’agissait, a-t-il dit, de remettre officiellement au Chérif de Nioro le décret gouvernemental qui baptise l’aéroport de Nioro du nom de son père, Cheickna Ahamada Hamahoulla Chérif de Nioro, déporté le 19 juin 1941 par les colonisateurs français. «Il a été déporté parce qu’il résistait à la pénétration coloniale. C’est dans cet aéroport qu’il a fait ses ablutions et un adieu pour toujours à sa famille et à la population de Nioro», a rappelé Dr Choguel Kokalla Maïga.

En outre, le Premier ministre a précisé qu’une autre raison de la visite dans la cité religieuse était aussi pour marquer d’une pierre l’opérationnalisation de la Région de Nioro. À ce niveau, le chef du gouvernement a signalé que les besoins (eau, électricité, écoles, centres de santé, routes, administrations, moyens de développement) ont été évalués à un peu près de 300 milliards de Fcfa. Mais, il faut entre 600 et 700 milliards de Fcfa pour que la Région de Nioro devienne ce qu’elle doit être, a-t-il ajouté.

«Toutes les régions attendent quelques choses de l’État », a indiqué le Premier ministre, ajoutant que le gouvernement ne peut pas se concentrer sur une seule région. C’est pourquoi, il a lancé un appel aux ressortissants de Nioro et ceux des autres régions pour qu’en plus de l’État, ils puissent travailler pour que leurs régions soient effectivement opérationnelles. «L’État va chercher en partie les moyens qu’il faut mobiliser et l’autre partie sera recherchée par les ressortissants», a-t-il expliqué. Toutefois, Dr Choguel Kokalla Maïga a fait savoir que le gouvernement a posé des actes à Nioro pour montrer son engagement.

Un autre moment fort de la visite du Premier ministre à Nioro a été la rencontre avec les troupes du camp militaire El Hadji Oumar Tall. Dr Choguel Kokalla Maïga était venu remonter le moral des soldats et promis que l’État fera tout son possible pour les mettre dans de bonnes conditions de travail.

Envoyé spécial
Oumar DIAKITÉ

ESSOR

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img