mardi, juin 28, 2022

Phase régionale des Assises nationales de la refondation : L’étape du district de Bamako…

Must Read

Les participants sont invités à faire des propositions susceptibles d’être prises en compte lors de la phase nationale qui se déroulera du 27 au 31 décembre prochain dans la capitale

Après les phases communales, de cercles et de la diaspora des Assises nationales de la refondation (ANR), celle des régions et du District de Bamako a démarré hier et prend fin aujourd’hui. Dans la capitale, les travaux se tiennent à la Maison des ainés.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le gouverneur sortant Baye Konaté, en présence de la vice-présidente du Panel des hautes personnalités, Bintou Sanankoua. L’on notait également la présence du maire du District de Bamako, Adama Sangaré, des représentants des partis politiques, des autorités traditionnelles et de la société civile.

Ce forum de deux jours a pour objectif de faire l’état de la nation et engager un véritable processus de refondation du Mali. Cela est d’autant plus nécessaire que notre pays, depuis plusieurs années, est en état de « déliquescence» et d’insécurité. «Un Mali blessé dans plusieurs de ses parties par de profondes fractures qui menacent même son existence », a alerté le gouverneur du District. En effet, de l’indépendance à nos jours, de grands événements ont ponctué la marche de l’État en quête de construction d’une République démocratique, laïque et plurielle.

«Aux différentes rébellions dans le septentrion de notre pays se sont ajoutées des actions de rupture de l’ordre constitutionnel », a noté Baye Konaté. Cependant, a-t-il indiqué, des accords de paix et de réconciliation nationale et plusieurs fora ont tenté, tant bien que mal, d’éradiquer les effets « néfastes », sinon du moins obtenir un consensus national autour des questions cruciales du pays.
Les officiels lors de l’ouverture des travaux à la Maison des aînés

Selon lui, c’est dans ce contexte que le pouvoir de Transition actuel, héritier de tous ces maux, a initié les Assises. «Il s’agira pour ces ANR entre Maliens d’échanger sur la vision du changement que nous voulons et les réformes globales nécessaires», a expliqué le gouverneur du District.

Pour Baye Konaté, ce forum s’avère indispensable pour un diagnostic sans complaisance de la gravité et de la profondeur de la crise multidimensionnelle que « notre pays a connue et qui a des répercussions sur les différents domaines de la vie économique, sécuritaire, sociale, politique, culturelle et autres ». Il a par ailleurs invité les participants à apporter des solutions idoines aux maux qui gangrènent le pays dans un esprit de responsabilité partagée.

Face aux crises multidimensionnelles qui secouent le Mali depuis des années et qui menacent, aujourd’hui, son existence, a indiqué la vice-présidente du Panel des hautes personnalités, les autorités de la Transition ont jugé nécessaire la refondation de l’État. D’après Bintou Sanankoua, cela passera par la tenue des Assises en cours.
Assurant que les débats vont se dérouler dans le respect des uns et des autres, la responsable du Panel des hautes personnalités a invité les participants à faire des propositions qui seront prises en compte.

Bembablin DOUMBIA

ESSOR

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Décès de Maître Mamadou Gakou

Maître Mamadou Gakou raccroche sa toge d’avocat à jamais. Émérite homme de droit, ayant fait la fierté du barreau...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img