lundi, décembre 5, 2022

Journée internationale des droits de l’Homme : Une célébration autour de l’égalité pour tous

Must Read

La Division des droits de l’Homme et de la protection (DDHP) de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) a invité à «l’instauration d’un nouveau contrat social axé sur l’égalité[…] en s’attaquant aux discriminations par le biais des droits de l’Homme », à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’Homme 2021. Cette journée est célébrée le 10 décembre de chaque année, en commémoration de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948

Le 14 décembre dernier a eu lieu la cérémonie officielle de lancement des activités commémoratives de la JIDH 2021 à Bamako. Elle a été rythmée par les interventions des personnalités présentes notamment, le représentant du ministre de la Justice et des Droits de l’Homme du Mali, Abdoul Karim Diarra, le représentant spécial adjoint par intérim du secrétaire général de l’ONU au Mali, en charge des affaires politiques, Bruno MPONDO-EPO et Bakhta Selma Mansouri, représentante du directeur de la Division des droits de l’Homme et de la protection. Une prestation de slam et un panel autour du thème de la journée : «L’égalité» et l’article 1er de la Déclaration universelle des droits de l’Homme « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits » ont également eu lieu.

Les principes d’égalité et de non-discrimination sont au cœur des droits de l’Homme et contribuent à réduire les désavantages au sein de la société pour de nombreux motifs et dans de nombreux domaines. Ils ne sont pas réservés à des groupes particuliers et sont pour tous, dans toute la société et dans le monde entier.

La célébration du 73ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme offre l’occasion d’examiner les Objectifs du développement durable qui présentent des principes universellement reconnus pour la réalisation de sociétés pacifiques, justes et inclusives. L’ODD 16 sur la paix, la justice et des institutions efficaces est, entre autres, crucial pour le contexte du Mali ainsi que pour la Minusma, dont la Résolution 2584 du Conseil de sécurité du 30 juin 2021 a prorogé le mandat en lui confiant la mission d’appuyer les autorités maliennes dans leur entreprise de promotion et de défense des droits humains.

Le message de la Haute Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme délivré par Bakhta Selma Mansouri, au nom du directeur de la DDHP, met l’accent sur l’égalité comme la solution aux reculs provoqués par les chocs mondiaux et exacerbés par la Covid-19. Il y est fait mention des mesures nécessaires pour le respect des droits de l’Homme afin d’éviter des changements climatiques catastrophiques mais également de favoriser une reconstruction égalitaire post covid. Enfin, la Haute Commissaire a exhorté les différents acteurs à faire progresser l’état de droit et à se «joindre aux efforts visant à renforcer l’égalité pour tous, partout, pour que notre reprise face à la crise soit meilleure, plus juste et plus verte, et pour reconstruire des sociétés plus résilientes et durables».

Abdoul Karim Diarra, représentant du ministre de la Justice et des droits de l’Homme au Mali a, dans son discours d’ouverture, réaffirmé l’engagement de l’état malien à promouvoir et à respecter les droits de l’Homme. Cet engagement se traduit par la ratification de tous les instruments juridiques internationaux et régionaux qui consacrent les droits de l’Homme.

La vice-présidente de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH), Me Aissata Tembely, a, pour sa part, réaffirmé l’adhésion et l’attachement du Mali aux principes et aux valeurs de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

La célébration de la Journée a également été marquée par l’organisation d’activités de sensibilisation et de plaidoyer dans les Régions de Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal, Ségou, Sikasso et Bamako. D’autres sont prévues à Ménaka. Ces cérémonies ont été l’occasion de réaffirmer l’engagement de la Minusma auprès des populations maliennes pour la promotion des droits de l’Homme et leur protection.

Source : Minusma

L’ESSOR

 

 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img