Accueil » Economie » Orange Money : Les opérations disponibles partout au Mali

Orange Money : Les opérations disponibles partout au Mali

Les distributeurs d’Orange Money rassurent les clients que les services d’Orange money restent opérationnels sur tout le territoire national. Leur porte-parole, Mohamed Keïta, l’a annoncé lors d’un point de presse qu’il a animé lundi dans la salle de conférence de l’Agence de communication Diop et Fall Communication (DFA), sise à Hamdallaye ACI 2000. C’était en présence de ses collègues venus des six communes du District de Bamako et des régions.

Cette déclaration intervenait suite à la grève de trois jours que quelques points de vente Orange Money observent depuis lundi. Pour, disent-ils, protester contre la baisse des tarifs de retrait Orange Money et la coupure de leurs puces consécutive à la perception indue de ce qu’ils appellent «droit de service» pour compenser les pertes liées à cette baisse.

Dans son intervention, le porte-parole a expliqué que le service Orange Money est exercé à travers trois groupes à savoir l’opérateur de téléphonie Orange-Mali, les distributeurs et les points de vente.

«Chacun joue un rôle sans gêner l’autre et œuvre à l’atteinte d’un seul objectif : la satisfaction des clients lors des opérations de retrait et de dépôt d’argent», a indiqué Mohamed Keïta.

C’est dans cette optique qu’Orange-Mali a baissé les prix des tarifs sur les frais de retrait. Face à cette évolution, a-t-il expliqué, certains points de vente Orange Money protestent contre le faible montant de la commission qu’ils perçoivent sur les opérations de dépôts et de retraits d’argent.

C’est pourquoi ceux-ci ont décidé d’observer une grève de trois jours à partir de ce mardi pour réclamer l’augmentation des frais de retrait, a expliqué le distributeur Keïta.

Précisant que tous les points de vente ne sont pas concernés par cette grève, le conférencier a invité les clients à la vigilance et à refuser de payer les supposés droits de service. «Nous sommes contre ces agents qui prennent 50 Fcfa au client après le retrait d’un montant de 5.000 Fcfa.

Chose qui va à l’encontre de nos accords. Nous avons déjà sanctionné certains en leur retirant leurs puces des ventes et nous demandons aux clients de dénoncer ceux qui font ces pratiques sur le terrain en appelant le numéro 37070», a-t-il lancé. Avant d’inviter les grévistes à se joindre à eux pour la satisfaction des clients.

Yaya KANITAO

ESSOR

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le Mali demande au Danemark de retirer ses troupes du pays

Le Mali a fait savoir lundi qu’il avait demandé au Danemark de retirer immédiatement ses ...

Sanctions contre le Mali : Union africaine soutient la CEDEAO et propose une transition de 16 mois

Le vendredi 21 janvier 2022, le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine ...

Le professeur Salikou Sanogo sur la crise au sein de l’URD : « Les textes nous donnent raison… »

Alors qu’un congrès extraordinaire a été tenu par des membres du bureau pour désigner un ...

Mali: hommage national à IBK et début du deuil national de trois jours

Au Mali, un hommage national est rendu ce vendredi à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta ...

SUITE L’ENTRETIEN TELEPHONIQUE ENTRE LE COLONEL ASSIMI GOÏTA ET ANTONIO GUTERRES: LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION AUTORISENT LA MINUSMA À REPRENDRE SES SERVICES AÉRIENS

L’entretien téléphonique entre le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta et le Secrétaire ...

Coupe d’Afrique des Nations 2021 : le Mali prend la première place, la Tunisie qualifiée malgré sa défaite

Après sa victoire face à la Mauritanie (2-0), le Mali assure la première place de ...