dimanche, décembre 4, 2022

CAN 2021: les clubs européens menacent de ne pas laisser leurs joueurs aller au Cameroun

Must Read

L’Association des clubs européens de football (ECA) menace de ne pas laisser les joueurs africains évoluant sur le Vieux continent aller au Cameroun pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021), invoquant le contexte sanitaire actuel. L’ECA, dans une lettre adressée à la Fédération internationale (FIFA), indique que « les clubs ne pourront pas libérer de joueurs pour le tournoi », faute d’un protocole médical clair présenté par la CAF. L’organisation ajoute que le chevauchement de la CAN 2021 avec des matches de compétition nationale dans certains pays d’Europe est « ingérable ».

Le 2 décembre 2021, l’Association des clubs européens de football (ECA) avait exprimé « ses profondes inquiétudes concernant la sécurité et le bien-être des joueurs avant la Coupe d’Afrique des nations ». Ce groupement, qui rassemble près de 250 clubs dont des géants comme Liverpool, Manchester City et Manchester United, le Bayern Munich, le PSG ou l’AC Milan, avait promis de saisir la Fédération internationale (FIFA) du sujet.

Or, sa menace est à peine voilée dans une lettre du 10 décembre adressée à la FIFA : les clubs du Vieux continent ne laisseront pas leurs joueurs aller au Cameroun sans de sérieuses garanties, au vu du contexte sanitaire mondial, marqué par l’apparition du variant Omicron.

Les restrictions de voyages ciblées

L’ECA estime en effet que trois de ses préoccupations fondamentales – veiller au bien-être de chaque joueur employé par ses membres, disposer d’eux pour les compétitions interclubs, et que lesdits joueurs reprennent leurs activités avec leurs clubs dès le retour de sélection – ne seront pas respectés dans le cadre des matches internationaux du mois de janvier.

Elle pointe notamment du doigt les périodes de quarantaine que devront peut-être observer les joueurs après un séjour avec leur équipe nationale. Selon les règles spéciales édictées par la FIFA en période de pandémie, les clubs peuvent retenir les joueurs s’il y a « une quarantaine obligatoire d’au moins cinq jours à l’arrivée » à l’endroit « où un match de l’équipe nationale est censé avoir lieu » ou lorsque le joueur retourne dans son club.

La CAN et la CAF critiquées

Au sujet de la CAN 2021, l’ECA juge « ingérable » le « chevauchement des dates de mises disposition » des joueurs africains pour cette compétition, aux alentours du 27 décembre, avec les dates de « matches de compétitions nationales qui doivent avoir lieu jusqu’au début janvier », notamment en Angleterre et en France.

La Confédération africaine de football (CAF) en prend aussi pour son grade. « A notre connaissance, la CAF n’a pas encore mis à disposition de protocole médical et opérationnel adapté pour la CAN, faute de quoi les clubs ne pourront pas libérer de joueurs pour le tournoi », martèle l’ECA.

Le Cameroun et la CAF gardent le cap

Entre-temps, le 13 décembre, le Cameroun a toutefois dévoilé son dispositif sanitaire spécial Covid-19. De quoi rassurer les clubs européens ? Du côté de la CAF, on préfère botter en touche. Dans un communiqué, alors que plusieurs médias se font l’écho d’une hypothétique annulation de la CAN 2021, la Confédération africaine de football exhorte « toutes les parties à travailler jour et nuit afin de s’assurer que tout soit en place pour le match d’ouverture du 9 janvier 2022 ».

RFI

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img