Accueil » Politique » Office de radio et télévision du Mali : les grilles 2022 s’inscrivent dans la dynamique de la Transition

Office de radio et télévision du Mali : les grilles 2022 s’inscrivent dans la dynamique de la Transition

La 49è session du conseil d’administration de l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM), tenue hier sous la présidence du ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Me Harouna Mamadou Toureh, a été consacrée à l’examen et l’adoption du projet de programme d’activités 2022, des grilles radio et télévision et du projet de budget 2022. C’était en présence du directeur général de l’ORTM, Hassane Baba Diombélé et des administrateurs.

Le budget prévisionnel 2022 de l’Office s’élève à 12,2 milliards de Fcfa, soit une diminution de 15,47% par rapport à celui rectifié de 2021 qui se chiffrait à 14,5 milliards de Fcfa. Cette réduction s’explique par le retrait de la redevance, qui peinait à être recouvrée quatre ans après son adoption, en raison des difficultés liées à la mise en œuvre des textes la régissant.

Quant aux activités programmées, elles s’articulent autour du développement d’une politique de production et de diffusion de programmes radio et télévision en rapport avec les objectifs de développement socio-économique du Mali, les actions de communication sur les chantiers de la Transition, l’organisation de la mobilisation sociale et la couverture médiatique des élections générales.

La promotion de la diversité culturelle et des langues nationales, l’amélioration de la qualité des programmes radio et télévision, la poursuite des travaux de construction de la tour abritant la radio et la télévision à Kati, etc. y occupent une place de choix.

Les grilles 2022, au niveau de la Télévision nationale et de la Radio nationale, s’inscrivent dans une dynamique d’accompagnement de la Transition, notamment la conduite des réformes politiques et institutionnelles. «La grille 2022 d’ORTM 1 sera bâtie autour de constantes qui ont pour noms civisme et patriotisme, paix et cohésion sociale, élections crédibles, transparentes et apaisées», a annoncé le ministre en charge de la Communication.

En termes de nouvelles créations, une émission sur le civisme, le patriotisme et la citoyenneté, dénommée : «Citoyens nous sommes», verra le jour sur la première chaîne de la Télévision nationale.

Elle cultivera l’amour de la Patrie, en mettant l’accent sur les comportements qui sont ceux d’un bon citoyen, engagé avec honneur et dignité pour le bien-être collectif au service de son pays. «Débat sur le Mali nouveau», initié fin 2021, est un espace d’éducation civique et patriotique qui viendra s’ajouter à ce lot. Selon Me Harouna Mamadou Toureh, cet espace sera pérennisé en 2022 et se déclinera, le moment venu, aux couleurs des élections générales.

Deux nouvelles émissions, entièrement dédiées aux actions de la Transition, seront intégrées aux programmes de la Radio nationale. Intitulée «Sur les chantiers de la Transition», la première vulgarisera auprès des populations les actions prioritaires que sont les réformes politiques et institutionnelles, les actions en faveur du retour de la paix et de la sécurité, les conclusions des Assises nationales de la refondation (ANR). «Que dit le Programme d’action gouvernementale ?», la seconde émission, décryptera des grandes orientations de ce document pour les populations, notamment dans les langues nationales, a noté le ministre Toureh.

L’innovation majeure concernera la mise en œuvre du projet de télévision régionale, dont la première chaîne démarrera à Ségou. Sur ce volet, le chef département en charge de la Communication a assuré que ce projet sera rendu possible grâce à l’avènement de la Télévision numérique terrestre (TNT). Sa mise en œuvre favorisera le débat citoyen à la base, améliorera les programmes de la télévision et consacrera la constitution d’un patrimoine régional en matière d’archives audiovisuelles.

Toutefois, il importe de faire face au défi lié à la concurrence imposée par les nouveaux types de médias.

«Nous évoluons vers un univers où les médias numériques, mobiles et sociaux, occupent une place de plus en plus importante, et se livrent une bataille de plus en plus rude pour capter l’attention du public», a constaté le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration. Dans un tel contexte, l’ORTM doit bien se positionner sur les plateformes digitales, a-t-il recommandé.

Sur le plan de l’organisation interne, l’Office a entamé des réformes profondes dont l’audit organisationnel qui est en cours, a relevé le patron dela Communication. Les résultats qui en sortiront, permettront à l’ORTM de mieux orienter la charpente managériale, selon le président du conseil d’administration de l’Office.

L’élaboration en cours d’un manuel de procédures administratives, financières et comptables, devrait doter l’ORTM d’un outil moderne, efficace et efficient en matière de gestion, en vue de la rendre performante et crédible, a espéré le ministre Toureh.

Les administrateurs ont également planché sur l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2020.

Babba B. COULIBALY

Source : ESSOR

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le professeur Salikou Sanogo sur la crise au sein de l’URD : « Les textes nous donnent raison… »

Alors qu’un congrès extraordinaire a été tenu par des membres du bureau pour désigner un ...

Mali: hommage national à IBK et début du deuil national de trois jours

Au Mali, un hommage national est rendu ce vendredi à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta ...

SUITE L’ENTRETIEN TELEPHONIQUE ENTRE LE COLONEL ASSIMI GOÏTA ET ANTONIO GUTERRES: LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION AUTORISENT LA MINUSMA À REPRENDRE SES SERVICES AÉRIENS

L’entretien téléphonique entre le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta et le Secrétaire ...

Mali: l’ancien général Souleymane Y Sidibé dit Bebel decédé

l’ancien général à la retraite Souleymane Yacouba Sidibé est décédé ce mardi 18 janvier 2022. ...

20 janvier 1961-20 janvier 2022 : L’armée malienne, un combat continu au service du Mali !

Créée le janvier 1961, l’armée malienne fête, demain, ses 51 ans. Malgré les défis qui ...

Manifestations de soutien à la Transition. : Les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA dénoncées

A l’appel des autorités de la Transition pour dénoncer les sanctions infligées par la Communauté ...