lundi, décembre 5, 2022

Projet de Reconstruction et de relance économique : Des résultats remarquables en dépit du contexte difficile

Must Read

Le Projet de reconstruction et de relance économique (Prre) a tenu la quinzième session ordinaire de son Comité d’orientation et de pilotage, hier au Centre de formation professionnelle sis à l’ACI 2000. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances, Abdoulaye Traoré. C’était en présence du coordinateur du Prre, Oumarou Camara et des administrateurs.

Il s’agissait pour les participants d’examiner le compte rendu et l’état d’exécution des recommandations de la quatorzième session. Outre le rapport d’activités de la période allant du 1er décembre 2020 au 31 juin 2021, les administrateurs ont apprécié le projet de Programme de travail et budget annuel (PTBA) 2022. Ils ont estimé le budget annuel 2022 à 1.424.265.504 Fcfa.

Interrogé après l’ouverture des travaux, le coordinateur du Prre a confié que la quasi totalité des projets a été achevé. «Il reste le projet d’aménagement en 2×2 voies d’une route dans la ville de Gao, les travaux de réalisation de caniveaux et de collecteurs à Gao, les travaux d’hydraulique de Bazi-Gourma et le démarrage des travaux de la phase 1 du volet hydraulique de Taoudéni», a précisé Oumarou Camara.

En dépit du contexte difficile, le Projet a réalisé de nombreuses infrastructures dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’hydraulique, du transport et de l’énergie. Toute chose qui a amélioré l’accès des populations aux services sociaux de base. De même, le projet s’est investi dans la relance économique à travers l’appui aux organisations communautaires de base en matière de financement de leurs investissements prioritaires, a ajouté Abdoulaye Traoré.

Dans ce cadre, de nombreux sous-projets ont été financés dont plus de 30% au profit des organisations de femmes, dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la transformation agro-industrielle, de l’artisanat et du commerce.

«Ces résultats satisfaisants ont valu au projet l’obtention d’un financement additionnel, notamment pour consolider les acquis de la phase initiale, promouvoir des pôles de développement centrés sur l’approche filière dans les zones de Konna et Ansongo, et pour répondre aux nouveaux besoins d’investissements adressés par le gouvernement à la Banque mondiale», a souligné le délégué du ministre de l’Économie et des Finances.

En vue de faciliter l’achèvement de ces projets, la Banque mondiale a accepté une requête du gouvernement visant la prorogation de la date de clôture du projet au 31 mars 2022. Cette période est également mise à profit pour la préparation de deux nouveaux projets. Il s’agit du Projet communautaire de relèvement et de stabilisation au Sahel dont l’accord de financement a été signé le 1 octobre 2021 et du Projet d’urgence et de résilience en cours d’évaluation, a expliqué Abdoulaye Traoré.

Il convient de rappeler que le Projet de reconstruction et de relance économique a été conçu comme un instrument du gouvernement pour manifester sa solidarité sans faille à l’endroit des populations des Régions de Mopti et celles du nord du Mali, qui avaient été occupées par les forces négatives.

Babba B. COULIBA

Source : ESSOR

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Liste des membres additifs du CNT : La déception du Haut conseil islamique du Mali

La nomination des membres additifs du Conseil national de transition par décret présidentiel fait jaser. La frustration née de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img