Accueil » Politique » Affaire judiciaire concernant Soumeylou Boubeye MAIGA et consorts : Enfin les interrogatoires

Affaire judiciaire concernant Soumeylou Boubeye MAIGA et consorts : Enfin les interrogatoires

Dans le des poursuites judiciaires initiées contre Soumeylou Boubeye MAIGA, Mme Boiré Fily Sissoko et Mamadou Camara, au sujet du marché d’équipements militaires attribué par entente directe à Sidi Mohamed kagnassi à hauteur de près de 100 milliards de FCFA, la justice reprend son cours normal après quelques semaines d’un blackout dû certainement aux vacances judiciaires. Il nous revient effectivement que les interrogatoires ont commencé depuis  mercredi 24 novembre 2021. C’est Mme Bouare Fily Sissoko qui était soumise au feu roulant des questions du juge poursuivant, le même jour avant que Boubeye MAIGA ne soit à son tour entendu, hier en cours de journée. C’est donc une avancée dans ce dossier très suivi au Mali et à l’étranger, au vu non seulement de la qualité des mis en cause, mais aussi et surtout, des sommes colossales dont il est question, pour un pays comme le Mali, en train de chercher la voie du développement. Tout cela nonobstant les entorses d’attribution desdits marchés et des infractions aux dispositions légales relatives aux finances publiques.« 

En effet, rappelons que les trois inculpés sont tous des anciens Ministres . Mieux Mme Bouare Fily Sissoko l’a été à deux reprises, notamment sous alpha Oumar Konare et sous IBK, tandis que Mamadou Camara ne l’a été que sous IBK mais deux fois aussi, ministre directeur de cabinet du président de la République et ministre de la communication.

Quant à Soumeylou Boubeye MAIGA, il a été ministre sous alpha Konaré, sous ATT et deux fois sous IBK qui l’avait d’ailleurs nommé premier ministre, chef du gouvernement. Notons aussi qu’il fut directeur général de la sécurité d’état sous Alpha Oumar Konaré. Pour les montants en cause, il faut mentionner que le marché d’équipements militaires attribué à Sidi Mohamed kagnassi par entente directe gré à gré de près de 70 milliards de FCFA, a été finalement exécuté jusqu’à hauteur de 100 milliards de nos francs.

SourceAujourd’hui-Mali

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le professeur Salikou Sanogo sur la crise au sein de l’URD : « Les textes nous donnent raison… »

Alors qu’un congrès extraordinaire a été tenu par des membres du bureau pour désigner un ...

Mali: hommage national à IBK et début du deuil national de trois jours

Au Mali, un hommage national est rendu ce vendredi à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta ...

SUITE L’ENTRETIEN TELEPHONIQUE ENTRE LE COLONEL ASSIMI GOÏTA ET ANTONIO GUTERRES: LES AUTORITÉS DE LA TRANSITION AUTORISENT LA MINUSMA À REPRENDRE SES SERVICES AÉRIENS

L’entretien téléphonique entre le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta et le Secrétaire ...

Mali: l’ancien général Souleymane Y Sidibé dit Bebel decédé

l’ancien général à la retraite Souleymane Yacouba Sidibé est décédé ce mardi 18 janvier 2022. ...

20 janvier 1961-20 janvier 2022 : L’armée malienne, un combat continu au service du Mali !

Créée le janvier 1961, l’armée malienne fête, demain, ses 51 ans. Malgré les défis qui ...

Manifestations de soutien à la Transition. : Les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA dénoncées

A l’appel des autorités de la Transition pour dénoncer les sanctions infligées par la Communauté ...