Accueil » Internationale » Le Soudan, coupé du monde, a vécu sa journée la plus meurtrière depuis le putsch

Le Soudan, coupé du monde, a vécu sa journée la plus meurtrière depuis le putsch

Mercredi 17 novembre, au moins 15 manifestants ont été tués par balle lors de manifestations à Khartoum contre le coup d’État militaire du général al-Burhan. De source médicale pro-démocratie, on déplore aussi des « dizaines de blessés », dont plusieurs « grièvement ». Les forces de sécurité assurent néanmoins ne pas tirer à balle réelle.

Le dernier bilan fait d’ores et déjà de ce mercredi la journée la plus meurtrière depuis le coup d’État du 25 octobre. Un bilan encore provisoire. À l’hôpital Royal Care, dans la soirée, on recensait au moins 15 morts dont une grande partie par balle. Le Royal Care s’apprêtait à accueillir des patients en provenance du quartier Bourri, dont l’hôpital était débordé par l’afflux de blessés.

À l’extérieur, un manifestant, le t-shirt encore maculé de sang, racontait avoir conduit à l’hôpital, à moto, un jeune de 23 ans blessé à la jambe par un tir à balle réelle alors qu’il manifestait au milieu d’une foule pacifique d’hommes et de femmes de tous les âges.

Source : RFI

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Guinée: un comité de normalisation pour y recadrer le foot

La Fédération internationale de football (FIFA) a ordonné le 29 novembre la mise en place ...

Burkina : Thomas Sankara devait-il mourir à Tenkodogo ?

Dans sa déposition (mercredi 1er décembre 2021), l’ancien chargé de communication de la présidence du ...

Congo Hold-up : comment s’enrichir avec l’organisation d’un sommet?

Luxueux « cadeaux », contrats passés sans appels d’offres, montants exubérants, etc. : l’analyse des ...

Attaque d’Inata : Le rapport de l’enquête remis au Président du Faso

L’Inspection générale des forces armées nationales, pilotée par le Colonel-Major Wendwaoga Kéré, a produit le ...

Situation sécuritaire au Burkina : « Oui j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré

  Dans une allocution lue à la télévision nationale dans la nuit du 25 au ...

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État, Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, ...