Accueil » Politique » Programme Spotlight : Les cadres du ministère en charge de la promotion de la femme outillés

Programme Spotlight : Les cadres du ministère en charge de la promotion de la femme outillés

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Wadidié Founè Coulibaly, a présidé hier, dans un hôtel de la place, l’ouverture de l’atelier de formation des cadres de son département sur le travail gouvernemental et le leadership-genre. C’était en présence de la représentante du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), Mme Ossade Fatimata Traoré et de plusieurs invités. Cet atelier qui vise à renforcer les capacités des agents du ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, s’inscrit dans le cadre du pilier II, du programme Spotlight, une initiative conjointe de l’Union européenne (UE) et des Nations unies lancée en 2017.

Avec un financement initial de 500 millions d’euros, soit un peu plus de 327,5 milliards de Fcfa à investir dans l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles, dans la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). Mme Ossade Fatimata Traoré a affirmé que la phase I de ce programme, dont le montant se chiffre à 18 millions de dollars, soit un peu plus de 9 milliards de Fcfa arrive à terme le 31 décembre prochain. Pour elle, c’est relatif au renforcement des capacités des institutions nationales et locales en matière de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et les violences faites aux femmes et aux filles (VFF).

Au Mali, a-t-elle poursuivi, ce programme est mis en œuvre dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Bamako. Selon la représentante du Pnud, cette formation constitue une réponse à l’analyse institutionnelle réalisée en 2020 dans le cadre d’une mission d’évaluation des institutions nationales en matière de lutte contre les VBG, VFF.

La ministre en charge de la Promotion de la Femme a expliqué que la formation offre le cadre idéal pour renforcer les capacités des agents dans leur tâche quotidienne. Mme Wadidié Founè Coulibaly a aussi ajouté qu’elle permet en même temps de veiller à la prise en compte du genre dans les différents documents de politiques, programmes et stratégies dans les différentes instances du travail gouvernemental. Et d’exprimer toute sa gratitude à la représentante du Pnud pour leurs appuis constants dans le domaine du renforcement des institutions pour la mise en œuvre de la Politique nationale genre et de la lutte contre les VBG. Enfin, la ministre a rassuré sur la disponibilité de son département à soutenir toute action ou initiative allant dans le sens de la protection et de la promotion des droits de la femme.

Fatoumata M. SIDIBÉ

Source : ESSOR

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Société du Patrimoine Ferroviaire du Mali (SOPAFER): • Où sont donc nos trains ? • Les autorités de la Transition interpellées sur le cas du Directeur général, Ibrahim Maïga

Comme nous l’avions toujours dénoncé dans ces lignes, et comme aujourd’hui fortement sollicité par les ...

Cour d’assises militaire : 20 ans de réclusion criminelle pour l’adjudant-chef violeur

À la barre, l’accusé a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec l’épouse de son ...

Région de Kayes : L’exploitation minière peut et doit rapporter plus

Les retombées de la présence massive des mines d’or ne sont pas très visibles. Les ...

Communiqué du conseil des ministres du 01 décembre 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 1er décembre 2021, dans ...

Guide de l’inspecteur des services judiciaires : Des acteurs de la justice s’approprient le contenu du document

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué ...

MAHAMAT SALEH ANADIF sur les élections au MALI « Les élections ne peuvent pas se tenir en février, c’est clair mais… »

Sur la chaine Africanews, l’ancien patron de la Minusma et le Représentant du Secrétaire général ...