jeudi, mai 26, 2022

Programme Spotlight : Les cadres du ministère en charge de la promotion de la femme outillés

Must Read

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Wadidié Founè Coulibaly, a présidé hier, dans un hôtel de la place, l’ouverture de l’atelier de formation des cadres de son département sur le travail gouvernemental et le leadership-genre. C’était en présence de la représentante du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), Mme Ossade Fatimata Traoré et de plusieurs invités. Cet atelier qui vise à renforcer les capacités des agents du ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, s’inscrit dans le cadre du pilier II, du programme Spotlight, une initiative conjointe de l’Union européenne (UE) et des Nations unies lancée en 2017.

Avec un financement initial de 500 millions d’euros, soit un peu plus de 327,5 milliards de Fcfa à investir dans l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles, dans la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes pour l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). Mme Ossade Fatimata Traoré a affirmé que la phase I de ce programme, dont le montant se chiffre à 18 millions de dollars, soit un peu plus de 9 milliards de Fcfa arrive à terme le 31 décembre prochain. Pour elle, c’est relatif au renforcement des capacités des institutions nationales et locales en matière de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et les violences faites aux femmes et aux filles (VFF).

Au Mali, a-t-elle poursuivi, ce programme est mis en œuvre dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Bamako. Selon la représentante du Pnud, cette formation constitue une réponse à l’analyse institutionnelle réalisée en 2020 dans le cadre d’une mission d’évaluation des institutions nationales en matière de lutte contre les VBG, VFF.

La ministre en charge de la Promotion de la Femme a expliqué que la formation offre le cadre idéal pour renforcer les capacités des agents dans leur tâche quotidienne. Mme Wadidié Founè Coulibaly a aussi ajouté qu’elle permet en même temps de veiller à la prise en compte du genre dans les différents documents de politiques, programmes et stratégies dans les différentes instances du travail gouvernemental. Et d’exprimer toute sa gratitude à la représentante du Pnud pour leurs appuis constants dans le domaine du renforcement des institutions pour la mise en œuvre de la Politique nationale genre et de la lutte contre les VBG. Enfin, la ministre a rassuré sur la disponibilité de son département à soutenir toute action ou initiative allant dans le sens de la protection et de la promotion des droits de la femme.

Fatoumata M. SIDIBÉ

Source : ESSOR

 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

VISITE DE LA VICE-PRÉSIDENTE DU BENIN AU MALI: VA-T-ON VERS LA LEVÉE DES SANCTIONS ÉCONOMIQUES ?

Le mardi 17 avril dernier, la vice-présidente du Benin , Mariam Chabi Talata Zime, a effectué une visite au ...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img