Accueil » Politique » Koulikoro : L’APEJ forme des jeunes à l’approche HIMO

Koulikoro : L’APEJ forme des jeunes à l’approche HIMO

Le ministre de l’Entreprenariat national, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia a présidé à Koulikoro la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation de 33 jeunes techniciens/ingénieurs en technique de haute intensité de main d’œuvre (Himo). Outre le gouverneur de la région, le colonel Lamine Kapory Sanogo, étaient aussi présents la direction générale de l’Agence pour la promotion de l’emploi des jeunes (Apej), les représentants des collectivités.

«La formation est une réponse aux multiples sollicitations de nos partenaires que sont les bureaux d’études et les Petites et moyennes entreprises, acteurs techniques incontournables pour le développement de l’approche Himo. La réussite d’un chantier école Himo dépend largement de la prise en compte du concept depuis les études techniques jusqu’à l’exécution des travaux. Dès lors, la mise à niveau et le renforcement des compétences deviennent des gages réels de succès», a rappelé le ministre Bakary Doumbia.

Aussi a-t-il précisé, les activités Himo constituent l’une des approches les plus pertinentes dans le domaine de l’investissement local. Elle se fonde sur le postulat que les difficultés socio-économiques créent ou aggravent le risque de pauvreté sur lequel se nourrissent diverses formes de délinquance et de mouvements radicaux.

Cette formation vise, entre autres, objectifs à sensibiliser et préparer les techniciens et ingénieurs des bureaux d’études techniques (BET) et des Petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que les techniciens et ingénieurs indépendants.

La Région de Koulikoro a bénéficié d’un certain nombre de projets déjà réalisés suivant l’approche Himo, dont le reboisement de 295 hectares de forêts classées de Tienfala et des monts Mandingue en partenariat avec la direction régionale des Eaux et Forêts.

Elle a également bénéficié de l’aménagement d’un hectare maraîcher à Kanfana (Diola), l’aménagement de 14 km de pistes rurales à Naréna et Karan (Cercle de Kangaba) en partenariat avec le projet FIER. S’y ajoutent l’aménagement de 13 km de piste rurale à Néneko dans la Commune rurale de Tiakadougou et le pavage des rues 22, 23 et 24 de Koulikoro sur 285 m.

Tous ces travaux ont été réalisés grâce à l’approche Himo par les jeunes de ces localités avec l’encadrement de PME, des collectivités et aussi des Eaux et Forêts. Ces chantiers ont permis de créer au total 28. 315 journées de travail qui ont permis de mobiliser une masse monétaire de 75 millions de Fcfa distribués au niveau local.

Amadou MAÏGA

Amap-Koulikoro

Source : ESSOR

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Société du Patrimoine Ferroviaire du Mali (SOPAFER): • Où sont donc nos trains ? • Les autorités de la Transition interpellées sur le cas du Directeur général, Ibrahim Maïga

Comme nous l’avions toujours dénoncé dans ces lignes, et comme aujourd’hui fortement sollicité par les ...

Cour d’assises militaire : 20 ans de réclusion criminelle pour l’adjudant-chef violeur

À la barre, l’accusé a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec l’épouse de son ...

Région de Kayes : L’exploitation minière peut et doit rapporter plus

Les retombées de la présence massive des mines d’or ne sont pas très visibles. Les ...

Communiqué du conseil des ministres du 01 décembre 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 1er décembre 2021, dans ...

Guide de l’inspecteur des services judiciaires : Des acteurs de la justice s’approprient le contenu du document

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué ...

MAHAMAT SALEH ANADIF sur les élections au MALI « Les élections ne peuvent pas se tenir en février, c’est clair mais… »

Sur la chaine Africanews, l’ancien patron de la Minusma et le Représentant du Secrétaire général ...