Accueil » DIPLOMATIE » Washington suspend les avantages commerciaux accordés à l’Éthiopie, à la Guinée et au Mali

Washington suspend les avantages commerciaux accordés à l’Éthiopie, à la Guinée et au Mali

L’Éthiopie, la Guinée et le Mali devrait dans quelques semaines ne plus bénéficier pour leurs produits d’un accès au marché américain. La Maison Blanche a l’intention de retirer ces trois pays de la liste des bénéficiaires de l’Agoa, la loi américaine pour la croissance et les opportunités africaines.

C’est dans une lettre au Congrès que Joe Biden avertit les parlementaires américains de son intention d’exclure l’Éthiopie, la Guinée et le Mali de l’Agoa.

Pour l’Éthiopie, où la rébellion au Tigré est sévèrement réprimée dans le sang, le président américain dénonce des violations brutales des droits de l’homme internationalement reconnues.

En ce qui concerne la Guinée, il est reproché aux autorités de Conakry de ne pas garantir l’État de droit et le pluralisme politique. L’absence de pluralisme et de respect de l’État de droit est également évoquée pour le cas du Mali, qui ne s’occupe pas selon la Maison Blanche des violations des droits de l’homme sur son territoire. À cela s’ajoute aussi pour les autorités de Bamako le non-respect des droits des travailleurs internationalement reconnus.

 

C’est que l’Agoa est une loi qui régit les relations commerciales entre les pays africains bénéficiaires et les États-Unis. Son but est de soutenir l’économie des pays africains en leur facilitant l’accès au marché américain s’ils suivent les principes de l’économie libérale.

La liste des pays bénéficiaires est révisée tous les ans et l’Éthiopie, la Guinée et le Mali doivent en être exclus le premier janvier prochain. Mais la Maison Blanche précise qu’elle va continuer à évaluer les éventuels progrès faits sur ses sujets de préoccupation.

 

SourceRFI

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Guinée: un comité de normalisation pour y recadrer le foot

La Fédération internationale de football (FIFA) a ordonné le 29 novembre la mise en place ...

Burkina : Thomas Sankara devait-il mourir à Tenkodogo ?

Dans sa déposition (mercredi 1er décembre 2021), l’ancien chargé de communication de la présidence du ...

Congo Hold-up : comment s’enrichir avec l’organisation d’un sommet?

Luxueux « cadeaux », contrats passés sans appels d’offres, montants exubérants, etc. : l’analyse des ...

Problématique de la carte Nina : Le gouvernement promet des solutions urgentes

Trouver des solutions urgentes et opérationnelles à la problématique de la carte du Numéro d’identification ...

Attaque d’Inata : Le rapport de l’enquête remis au Président du Faso

L’Inspection générale des forces armées nationales, pilotée par le Colonel-Major Wendwaoga Kéré, a produit le ...

Situation sécuritaire au Burkina : « Oui j’ai compris votre message qui nous invite à un changement de paradigme » dit Roch Kaboré

  Dans une allocution lue à la télévision nationale dans la nuit du 25 au ...