vendredi, octobre 7, 2022

Extrait de l´interview accordée par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, SEM Abdoulaye DIOP, après la déclaration du Représentant spécial de la CEDEAO « persona non grata. » au Mali

Must Read

« Il faut juste que cela soit clair : ces actes sont dirigés contre un individu, une personne qui, de notre point de vue, exerce des activités qui ne sont pas compatibles avec sa mission. Avec la CEDEAO nous souhaitons continuer les relations de bonne coopération, les Relations de solidarité avec la Conférence des Chef d´États, les différentes instances de la CEDEAO et la CEDEAO comme Organisation.

 

Il ne s’agit pas d’engager un bras de fer avec l’Organisation. Les décisions qui ont été prises à l´encontre du Mali, nous les connaissons, même si nous ne sommes pas d’accord avec certaines. Il y a un dialogue avec la CEDEAO, ce dialogue se poursuivra. Nous demandons juste à la CEDEAO de désigner une autre personne qui a conscience des limites de son mandat et nous serons disposés à travailler avec cette personne pour faire avancer l’agenda de notre Organisation. »

 

Bamako, le 24 octobre 2021

 

SourceMalijet

 

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Accès à l’électricité à moindre coût : Bientôt des compteurs électriques made in Mali

Dans le cadre d’un partenariat entre la société chinoise Elect Afric et EDM-SA, le Mali  aura très bientôt une...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img