Accueil » Internationale » Séduisants durant la phase de groupes, les Pays-Bas se sont cassés les dents sur le bloc tchèque en huitièmes de finale, dimanche 27 juin. La République tchèque a neutralisé les attaquants bataves avant de faire la différence en seconde période (2-0). Un camouflet pour ces Néerlandais qui se voulaient ambitieux.

Séduisants durant la phase de groupes, les Pays-Bas se sont cassés les dents sur le bloc tchèque en huitièmes de finale, dimanche 27 juin. La République tchèque a neutralisé les attaquants bataves avant de faire la différence en seconde période (2-0). Un camouflet pour ces Néerlandais qui se voulaient ambitieux.

Coup de tonnerre sur l’Euro 2021 dimanche, avec l’élimination de l’un des favoris, les Pays-Bas. Les hommes de Frank de Boer s’avançaient avec une bonne cote avant d’aborder cette phase à élimination directe. Dans le groupe C, ils avaient glané trois victoires et ils avaient inscrits huit buts, meilleur total du premier tour. La République tchèque, seulement troisième du groupe D (une victoire, un nul, une défaite), ne semblait pas armée pour gripper la machine orange. Et pourtant…

Dans une Puskas-Arena surchauffée, on a très vite senti que cet huitième de finale serait compliqué pour les Néerlandais. Après 45 minutes de jeu, la meilleure attaque du premier tour n’avait pas cadré un seul tir. La sélection tchèque, pourtant privée de son habituel capitaine Vladimir Darida, avait bien bloqué les plans des Oranje. C’était avant que les Pays-Bas perdent pied.

55e minute, le moment clé

Après la pause, tout a basculé en quelques instants. Donyell Malen, supersonique, a réussi à s’ouvrir le chemin du but et s’est présenté en duel contre Tomas Vaclik. Un face-à-face qui a tourné en faveur du gardien tchèque, adroit et solide pour bloquer le ballon dans les pieds de l’attaquant. Et dans la foulée, de l’autre côté du terrain, Matthis de Ligt a trébuché et accroché Patrick Schick tout en touchant le ballon de la main. Le défenseur a d’abord été averti. Mais l’arbitre, M. Sergeï Karasev, est allé revoir les images et a transformé ce carton jaune en carton rouge, De Ligt ayant fauté en position de dernier défenseur (55e).

Face à des Bataves à dix, la République tchèque a accentué la pression sur la cage de Maarten Stekelenburg et a fini par trouver la faille. Tomas Kalas a remis de la tête vers Tomas Holes, et le milieu de terrain a ajusté son propre coup de tête pour ouvrir la marque (68e). Les Néerlandais, pris à la gorge, n’ont pas réussi à refaire surface. Pire, ils ont craqué à nouveau, avec Holes dans le rôle cette fois de passeur décisif pour Patrick Schick (80e), désormais quatre buts dans cet Euro.

Absents de l’Euro 2016 et du Mondial 2018, les Pays-Bas subissent une cuisante défaite. Avec un groupe talentueux, ils visaient beaucoup plus haut dans ce Championnat d’Europe des nations, surtout après ces trois premiers matches réussis. La République tchèque, un adversaire qui ne leur sied pas, a une nouvelle fois troublé leurs plans. L’avenir de De Boer s’assombrit. Pour les Tchèques, le ciel est bien plus clair. Un quart de finale contre un Danemark aussi euphorique les attend.

Source : RFI

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Euro 2021: Italie-Espagne et Angleterre-Danemark, deux demi-finales royales

La « Squadra Azzurra » opposée à la « Furia Roja », les « Three Lions » face à la « Danish ...

États-Unis : une fête de l’indépendance « presque » normale malgré le Covid

Les États-Unis célébraient ce dimanche 4 juillet la fête de l’indépendance, la première depuis que ...

Moussa Mara sur le plateau de TV5 MONDE-Afrique. : « Nous devons faire le maximum pour que la transition soit positive »

En déplacement en France, l’ancien Premier ministre malien Moussa Mara était l’invité du journal Afrique ...

Gabon: 15 ans de prison pour trois militaires auteurs du coup d’État manqué de 2019

À l’issue d’une audience qui a duré jusqu’aux petites heures du jeudi 1er juillet 2021, ...

UEMOA: Alhassane Salif SISSOKO, l’ex patron d’UBA Mali, lance sa SGI

Le conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (Crepmf) a agréé, le 25 ...

Laurent Gbagbo à propos de la CPI : «Il fallait écarter un homme gênant»

Pour son deuxième jour de visite dans son village de Mama, Laurent Gbagbo a reçu ...