Accueil » Economie » Revue annuelle du CCNEJ-Mali : Des activités de sensibilisation et de plaidoyer réalisées en faveur de la population

Revue annuelle du CCNEJ-Mali : Des activités de sensibilisation et de plaidoyer réalisées en faveur de la population

  

iLe Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali (CCNEJ-Mali) a procédé, le samedi 10 avril 2021, à la revue annuelle de ses activités de 2020 à 2021. Il ressort de cette cérémonie que des activités de sensibilisation et de plaidoyer ont été réalisées en faveur des enfants et des filles, bref, en faveur de la population malienne. Ladite cérémonie a enregistré la présence de la coordinatrice du CCNEJ-Mali, Nènè Goïta, de la chargée de la communication de plaidoyer et des relations extérieures du CCNEJ-Mali, Mariam Aldjanabangou, du représentant de l’UNICEF-Mali, Ismaël Maïga, du représentant d’EDUCO-Mali, Amadou Keïta et des membres du CCNEJ-Mali.

Créé officiellement sous le n° 0866/G-DB du 21 Octobre 2015, le CCNEJ, selon la coordinatrice, Nènè Goïta, est la structure faitière des autres organisations et groupements d’enfants et de jeunes évoluant dans le domaine de la promotion et de la protection des droits humains en général, ceux  de l’enfant en particulier. Avant de signaler que l’actuel bureau du conseil consultatif qu’elle coordonne a pris fonction en mars 2020 pour un mandat de trois ans. Selon la coordinatrice du CCNEJ-Mali, Nènè Goïta, l’objectif de cette revue annuelle est de faire un état des lieux, d’évaluer les activités qui ont été réalisées par le Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali (CCNEJ-Mali) entre 2020 et 2021. A cet effet, elle dira que des activités de sensibilisation et de plaidoyer ont été réalisées en faveur des enfants et des filles. Par ailleurs, elle a mis l’accent sur la paix et la sécurité pour l’épanouissement des enfants. Enfin, Nènè Goïta a remercié les partenaires comme l’UNICEF, EDUCO Mali. A sa suite, Makan Sylla du CCNEJ-Mali a fait une présentation des activités réalisées pour le CCNEJ-Mali durant cette première année de la mandature actuelle dont « La facilitation d’un réseau d’échange dynamique entre adolescents et jeunes sur le bien-être, la santé mentale et la prévention des violences dans le contexte de l’épidémie à COVID-19 au Mali » financée par UNICEF ( Bureau du Mali) ; la célébration de la journée internationale des droits de la jeunes fille (11 Octobre), financée par Plan International ( Bureau du Mali ) ; la célébration de la journée internationale des droits de l’enfants et de la CDE (Convention relative aux Droits de l’Enfant -20 Novembre), financée par l’ONG Educo ( Bureau du Mali ) ; la Campagne d’appui au renforcement des capacités et à l’engagement des Adolescents et Jeunes sur la santé sexuelle financée par le Champions of Global Reproductive Rights. Au cours de cette cérémonie, le CCNEJ-Mali a remis des attestations de reconnaissance à ses différents partenaires comme l’UNICEF, EDUCO-Mali.

A.S

SourceLerepublicainmali

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Cinq gendarmes tués dans une attaque jihadiste à l’ouest du pays

Une attaque attribuée aux jihadistes a endeuillé ce mardi l’armée malienne sur le tronçon vital ...

Dossier avion présidentiel et équipements militaires : Me Tapo n’est plus avocat de SBM

La nouvelle, la rédaction du quotidien Le Pays vient de l’apprendre. Me Kassoum Tapo n’est ...

Le Premier ministre Choguel Maïga accueilli triomphalement à son retour de New York

De retour de New York, où il participait à l’Assemblée générale de l’ONU, le Premier ministre ...

Dossier avion présidentiel et équipements militaires : Me Tapo n’est plus avocat de SBM

La nouvelle, la rédaction du quotidien Le Pays vient de l’apprendre. Me Kassoum Tapo n’est ...

Paris rejette les accusations d’”abandon” du Mali

 La France a rejeté lundi les accusations d’”abandon” du Mali et d’annonce “unilatérale” de retrait ...

Affaire des équipements militaires : des officiers supérieurs de l’armée sous mandat de dépôt !

Toujours dans l’affaire « des équipements militaires » le pôle économique et financier de Bamako a placé ...