Accueil » Internationale » Sommet du G5 Sahel à N’Djamena : Les nouvelles priorités de la coalition pour le sahel

Sommet du G5 Sahel à N’Djamena : Les nouvelles priorités de la coalition pour le sahel

Le nouveau format de l’intervention de la Force française Barkhane, le renforcement des capacités techniques et militaires des armées des pays membres du G5 Sahel, la mutualisation des efforts sont les dossiers au menu des travaux des chefs d’État. À la veille du sommet de N’Djamena, les présidents malien et tchadien ont posé un acte symbolique qui a un lien direct avec l’objet de la rencontre

Le président de la République du Tchad, le maréchal Idriss Deby Itno a inauguré hier dimanche à la place de la Nation le monument aux Martyrs dédié à tous les soldats morts sur les différents théâtres d’opérations militaires. Le maréchal Itno a d’abord allumé la flamme avant de déposer une gerbe de fleurs en hommage à tous les soldats tchadiens et étrangers décédés sur les différents fronts militaires.

Bien chronométré, le cérémonial n’a pas duré plus d’une dizaine de minutes. Après son geste, la fanfare de l’état major général des Armées a exécuté la sonnerie aux morts avant d’enchaîner avec l’hymne national du Tchad. Le maréchal Idriss Deby Itno s’est incliné comme pour rendre hommage à ces valeureux soldats tués au front. Le commandant des troupes a annoncé au maréchal la fin de la cérémonie. Le cortège a seulement contourné la place de la Nation pour se rentrer au Palais présidentiel.

À la suite du maréchal, le président de la Transition Bah N’Daw, à son tour, est venu sacrifier à cette tradition à la place de la Nation. À son arrivée, le president Bah N’Daw a eu droit à des explications par le commandant des troupes sur le déroulé de la cérémonie. Ainsi, accompagné en arrière plan par les membres de son gouvernement, les ministres de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, celui de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant colonel Abdoulaye Maïga, celui des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zeïni Moulaye, celui de l’Économie et des Finances, Alhousseini Sanou, le président de la Transition Bah N’Daw s’est dirigé vers le monument dédié aux soldats tombés au champ d’honneur.

Il a déposé une gerbe de fleurs à côté de celle du président tchadien, le maréchal Idriss Deby Itno. Après son geste, la fanfare de l’état-major général des Armées a exécuté la sonnerie aux morts et l’hymne national du Tchad. Ainsi, le président Bah N’Daw a été la deuxième personnalité de haut rang à ouvrir le bal de dépôt des gerbes de fleurs quelques minutes seulement après son inauguration par le président tchadien Idriss Deby Itno.

Après cette cérémonie inoubliable et haute en couleurs, le président de la Transition Bah N’Daw a été immédiatement reçu en audience par le président tchadien Idriss Deby Itno au Palais présidentiel à N’Djamena.

Les deux chefs d’État ont fait un large tour d’horizon de la coopération bilatérale entre nos deux pays. La sécurité est le sujet qui préoccupe tous les dirigeants des pays membres du G5 Sahel avec la tenue ce lundi du sommet de N’Djamena. Le président français Emmanuel Macron n’y prendra pas part en raison de la fermeture des frontières de la France à tous les pays non européens, selon certaines sources citant l’Élysée.

L’ÉVALUATION DU SOMMET- Le rendez-vous de N’Djamena examinera la feuille de route du sommet de Pau qui s’est tenu en février 2020. Les chefs d’État travailleront certainement à consolider davantage les engagements des pays du G5 Sahel et de la France dans le cadre de la lutte en cours contre le terrorisme. Rappelons qu’après le sommet de Pau, la coalition franco-sahélienne a décidé de concentrer ses efforts sur la zone des trois frontières (Mali, Burkina Faso et Niger) pour traquer les groupes terroristes qui s’y étaient solidement implantés. Les groupes terroristes avaient réussi à se renforcer dans cette zone tant et si bien qu’ils avaient la capacité de mener des assauts meurtriers contre les positions des militaires des trois pays.

Les armées du Mali, du Niger et du Burkina Faso ont enregistré de lourdes pertes dans cette zone au cours de l’année 2019. Suite au sommet de Pau, les actions menées dans la zone par les armées sahéliennes avec l’appui de la Force française Barkhane ont permis d’affaiblir considérablement les capacités des groupes armés terroristes dans la zone des trois frontières. Le sommet de N’Djamena, après l’évalution des actions déjà menées, décidera certainement d’inscrire de nouvelles priorités dans l’agenda des forces armées de la coalition franco-sahélienne.

Le président français Emmanuel Macron ne fera pas le voyage de la capitale tchadienne mais il participera au sommet par visioconférence.

Les travaux du sommet du G5 Sahel offriront l’occasion au président en exercice sortant, le président mauritanien Mohamed Ould Cheikh Ghazouani de présenter son rapport sur l’évaluation du sommet de Pau qui s’est tenu il y a un peu plus d’un an. Aux côtés des chefs d’État des pays membres du G5 Sahel, prendront part quelques pays invités, l’Union africaine et les partenaires techniques et financiers

 

SourceEssor

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Afghanistan: face à l’avancée des talibans, des soldats fuient au Tadjikistan

En Afghanistan, les talibans continuent de gagner du terrain alors que les troupes étrangères poursuivent ...

Mali: mandat d’arrêt international contre Karim Keïta, fils de l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta

Rebondissement dans l’affaire du journaliste malien Birama Touré disparu il y a 5 ans. Un ...

Euro 2021: Italie-Espagne et Angleterre-Danemark, deux demi-finales royales

La « Squadra Azzurra » opposée à la « Furia Roja », les « Three Lions » face à la « Danish ...

États-Unis : une fête de l’indépendance « presque » normale malgré le Covid

Les États-Unis célébraient ce dimanche 4 juillet la fête de l’indépendance, la première depuis que ...

Moussa Mara sur le plateau de TV5 MONDE-Afrique. : « Nous devons faire le maximum pour que la transition soit positive »

En déplacement en France, l’ancien Premier ministre malien Moussa Mara était l’invité du journal Afrique ...

Gabon: 15 ans de prison pour trois militaires auteurs du coup d’État manqué de 2019

À l’issue d’une audience qui a duré jusqu’aux petites heures du jeudi 1er juillet 2021, ...