Accueil » Internationale » L’Ivoirien Yaya Touré entraîneur adjoint en Ukraine

L’Ivoirien Yaya Touré entraîneur adjoint en Ukraine

Yaya Touré est devenu l’entraîneur adjoint de l’Olimpik Donetsk, club ukrainien. L’Ivoirien avait déjà évolué dans le Championnat d’Ukraine, en tant que joueur, en 2004-2005.

À 37 ans, Yaya Touré entame la nouvelle carrière à laquelle il aspirait, après ses fabuleuses années de footballeur. L’Ivoirien va devenir entraîneur et plus précisément entraîneur-adjoint en Ukraine, un pays qu’il connaît bien puisqu’il y a évolué durant la saison 2004-2005. « J’ai commencé ma carrière professionnelle à Donetsk, rappelle l’ex-milieu de terrain, sur le site de l’Olimpik. Maintenant, je suis ici pour commencer mon parcours de coaching. Bien sûr, je comprends qu’Olimpik n’est pas Metallurg, mais je me souviens bien à quel point les gens étaient sympathiques et ouverts à Donetsk ».

L’Olimpik est en effet le troisième club de cette ville située à l’Est de l’Ukraine, derrière le réputé Chakhtior et le Metallurg. La formation est actuellement 7e du championnat local (Premier Ligue). Son principal fait d’armes est d’avoir été champion de 2e division en 2014. « Pour être honnête, même mon agent a été surpris quand il a découvert que je voulais étudier pour devenir entraîneur en Ukraine, mais j’ai été ferme dans ma décision, a expliqué Yaya Touré. Il n’est pas si facile de trouver un endroit où vous pourrez tranquillement, sans pression inutile, étudier, où vous serez accepté comme ami ».

L’Olimpik ne précise pas la durée exacte du contrat de Yaya Touré mais indique qu’il « il travaillera comme assistant d’Igor Klimovsky jusqu’à l’été 2021 ».

Comme Kolo Touré, son grand frère

En s’installant sur un banc de touche, l’ex-pensionnaire de l’AS Monaco (France), du FC Barcelone (Espagne) et de Manchester City (Angleterre), imite ainsi son grand frère, Habib Kolo Touré, qui travaille actuellement du côté de Leicester City (Angleterre).

À l’Olimpik, Yaya Touré coachera notamment le Français Issiar Dramé, le Belge Ibrahim Kargbo, le Camerounais Taddeus Nkeng et le Nigérian « Benito ».

 

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Afghanistan: face à l’avancée des talibans, des soldats fuient au Tadjikistan

En Afghanistan, les talibans continuent de gagner du terrain alors que les troupes étrangères poursuivent ...

Mali: mandat d’arrêt international contre Karim Keïta, fils de l’ex-président Ibrahim Boubacar Keïta

Rebondissement dans l’affaire du journaliste malien Birama Touré disparu il y a 5 ans. Un ...

Euro 2021: Italie-Espagne et Angleterre-Danemark, deux demi-finales royales

La « Squadra Azzurra » opposée à la « Furia Roja », les « Three Lions » face à la « Danish ...

États-Unis : une fête de l’indépendance « presque » normale malgré le Covid

Les États-Unis célébraient ce dimanche 4 juillet la fête de l’indépendance, la première depuis que ...

Moussa Mara sur le plateau de TV5 MONDE-Afrique. : « Nous devons faire le maximum pour que la transition soit positive »

En déplacement en France, l’ancien Premier ministre malien Moussa Mara était l’invité du journal Afrique ...

Gabon: 15 ans de prison pour trois militaires auteurs du coup d’État manqué de 2019

À l’issue d’une audience qui a duré jusqu’aux petites heures du jeudi 1er juillet 2021, ...