Accueil » INSECURITE » Boni : au moins 9 militaires tués dans l’attaque d’un camp à Boni, dans le centre

Boni : au moins 9 militaires tués dans l’attaque d’un camp à Boni, dans le centre

 

Au moins 9 militaires maliens ont été tués mercredi 3 février au cours d’une attaque jihadiste dans la localité de Boni, située dans le centre du Mali. L’armée française est intervenue aux côtés de l’armée malienne. Selon cette dernière, une vingtaine de jihadistes ont été tués. Mais fait inhabituel, les assaillants ont utilisé un véhicule blindé.

Il n’est pas fréquent dans cette partie du Mali de voir les jihadistes opérer avec un véhicule blindé. Si sa provenance est pour le moment inconnue, des sources rappellent que les jihadistes ces dernières années ont enlevé des véhicules blindés appartenant à des armées de pays du Sahel. Et ces engins peuvent ensuite se retrouver d’un pays à l’autre.

L’attaque du camp militaire de la localité de Boni est loin d’une guerre asymétrique. « Il s’agit d’une opération armée », confie un expert. A 6h du matin ce mercredi, ce camp de l’armée malienne située dans cette localité du centre a été pris d’assaut par des hommes lourdement armés équipés, outre d’un véhicule blindé, de motos.

Les militaires maliens ont procédé à un repli tactique et se sont dirigés vers l’extérieur du camp pour faire face à l’ennemi, et attendre les renforts. D’autres sources affirment que les jihadistes ont pu pénétrer un moment dans le camp. L’armée malienne ne confirme pas. Elle confirme en revanche que l’armée française est intervenue : à l’aide d’un drone, mais également avec des frappes opérées depuis des avions et des hélicoptères.

Côté forces alliées, au moins neuf militaires maliens ont perdu la vie et d’autres blessés ont été transportés par un hélicoptère de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma). Côté assaillants, selon l’armée malienne, une vingtaine de jihadistes ont été tués, un blindé détruit ainsi que des motos. L’attaque a été revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, affilié à al-Qaïda.

Souces: RFI

À propos MOM Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les raisons de l’enlèvement de Soumaila Cissé pendant la campagne législative de 2020

il faut retenir ces propos du président de l’Union pour la République et la démocratie ...

Clash au sommet de l’état : Vérité ou matraquage des esprits ?

Le Vice-président, dans une sorte de réplique du berger à la bergère, aurait signifié au ...

Session d’avril du CNT : un agenda très chargé

En plus du vote des lois, la session sera marquée par les interpellations des ministres, ...

Mali: la Minusma réplique à l’attaque meurtrière d’Aguelhok

Nouveau bilan de l’attaque vendredi dernier contre le camp de la Minusma dans la localité ...

Affaire de déstabilisation des institutions : Me Tapo accuse le Procureur général

Après le pourvoi en cassation du procureur général contre l’arrêt de mise en liberté et ...

Le parti Mali en Action et alliés, qui avaient porté la candidature de Mamadou Igor Diarra à l’élection présidentielle de 2018, rejoignent l’URD

Monsieur le Premier Vice-président, Chèrs membres du BEN de l ‘ URD, Mesdames et Messieurs. ...