Transition au Mali : le M5-RFP « frustré », des observateurs alertent les autorités

Transition au Mali : le M5-RFP « frustré », des observateurs alertent les autorités.

Le nouveau gouvernement de transition « n’est pas celui du changement », déclare le Mouvement du 05 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques. Dans un communiqué publié mardi 06 octobre 2020, le M5-RFP dit avoir été mis de côté dans la composition de cette équipe. Le mouvement a ainsi appelé ses militants à attendre « ses mots d’ordre pour un changement réel par la Refondation du Mali ». Certains observateurs estiment qu’il faut s’attendre à d’autres manifestations, « si le gouvernement ne démontre pas une volonté de rompre avec l’ancien système ».

Le M5-RFP dit regretter « profondément que son souci constant d’une transition réussie n’ait pas été compris et pris en compte » pour la formation de l’équipe de transition. Ses responsables affirment qu’ils n’ont « pas de représentant dans ce gouvernement » et dénoncent aussi une violation de la loi 052 sur la promotion du genre.

Dans son communiqué, le mouvement du 05 juin dit réaffirmer « sa détermination à faire aboutir son combat pour un Mali nouveau ». Le M5-RFP a ainsi lancé un appel à tous ses militants et sympathisants « à rester mobilisés dans l’attente de ses mots d’ordre pour une rupture véritable avec l’ancien système, pour un changement réel par la Refondation du Mali », disent-ils.

Le mouvement tente de rassurer « qu’il n’est pas dans un combat de positionnements ». Il rappelle, toutefois, que le Premier ministre « après avoir donné des assurances au M5-RFP a mis en attente sa délégation jusqu’à l’annonce-surprise de la composition du nouveau gouvernement ».

Rappelons que ce gouvernement de transition est composé de 25 membres dont 04 femmes. Parmi eux, le ministre de la Refondation de l’état, Mohamed Coulibaly, le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mohamed Salia Touré et Dr Hamadoun Touré, ministre de la communication qui ont tous milité au sein du M5-RFP.

Pour certains observateurs, le M5-RFP devrait être au cœur de cette transition. Toutefois, ces analystes soulignent que leur communiqué du 06 octobre confirme la division au sein du mouvement du 05 juin. Le politologue Boubacar Haïdara souligne aussi qu’il faut s’attendre à d’autres manifestations, « si le gouvernement ne démontre pas une volonté de rompre avec l’ancien système ».

À propos Mali Ondes & Médias

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Avec honneur et humilité, j’ai accepté la responsabilité ministérielle de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

Avec honneur et humilité, j’ai accepté la responsabilité ministérielle de l’Emploi et de la Formation ...

charte finale de la transition: les Maliens attendent la levée des sanctions

Publication de la charte finale de la transition: les Maliens attendent la levée des sanctions. ...

Mali : Retour au calme à Gao

Mali : Retour au calme à Gao a Cité des Askia avait une allure de ...

MALI: resolution et recommandation, le peuple ampathie

Suite au communiqué de la CEDEAO demandant la démission du col assimi goita je propose ...

Assises : Peine exemplaire pour l’escroc

Reconnu coupable d’avoir usé du faux pour soutirer de l’argent à « son partenaire », ...

Mali : Les grandes vacances scolaires fixées du lundi 14 décembre 2020 au dimanche 03 janvier 2021

Mali : Les grandes vacances scolaires fixées du lundi 14 décembre 2020 au dimanche 03 ...