Accueil » MALI » « Libération de Soumaïla Cissé » : la nouvelle n’est pas confirmée par ses proches

« Libération de Soumaïla Cissé » : la nouvelle n’est pas confirmée par ses proches

« Libération de Soumaïla Cissé » : la nouvelle n’est pas confirmée par ses proches.

Plus de 130 jihadistes auraient été libérés ce week-end par les autorités maliennes en échange de la libération de Soumaila Cissé et de l’otage française Sophie Pétronin. Les proches de Soumaila Cissé ne confirment pas cette nouvelle. Ils affirment, cependant, avoir des preuves de vie de l’honorable et garde espoir pour sa libération.

Des responsables de la médiation sous couvert de l’anonymat auraient confirmé cette information à l’AFP. Selon eux, l’échange des prisonniers a eu lieu dans deux secteurs différents. Certains ont été relâchés dans la zone de Niono région de Ségou et d’autres vers Tessalit région de Kidal où ils ont été acheminés par avion. Un responsable des services de sécurité maliens a confirmé à l’AFP, ces informations.

Une opération qui pourrait aboutir à la libération de Soumaila Cissé chef de file de l’opposition malienne et de Sophie Pétronin une française enlevé à Gao depuis décembre 2016, indiquent plusieurs sources. En plus de ces prisonniers, une somme importante aurait été versée aux ravisseurs. Contactés par nos soins, le porte-parole du chef de file de l’opposition n’a pas confirmé ces allégations. Toutefois, il précise qu’ils détiennent des preuves de vie de Soumaila Cissé.

L’enlèvement de l’honorable Soumaïla Cissé n’a jamais été revendiqué. Mais des soupçons pèsent de plus en plus sur le groupe jihadiste d’Amadou Koufa, affilié au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans. En juin dernier, l’ancien Président Ibrahim Boubacar Kéita avait déclaré je cite « des contacts ont été établis avec les ravisseurs et il sera bientôt libéré ». Depuis ce jour plus rien n’a filtré de la mise en liberté du chef de file de l’opposition malienne.

« Pour le moment nous n’avons aucune certitude ou preuves formelle ou officielle de la libération de Soumaila Cissé ». Ces propos sont de Nouhoum Togo, membre de la cellule de crise chargée de négocier la libération de Soumaïla Cissé. Toutefois le porte-parole de l’ex chef de file de l’opposition affirme que des tractations sont en cours depuis quelques semaines pour faciliter cette libération.
Nouhoum Togo, membre de la cellule de crise chargée de négocier la libération de Soumaïla Cissé :

À propos Mali Ondes & Médias

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dossier avion présidentiel et équipements militaires : Me Tapo n’est plus avocat de SBM

La nouvelle, la rédaction du quotidien Le Pays vient de l’apprendre. Me Kassoum Tapo n’est ...

Paris rejette les accusations d’”abandon” du Mali

 La France a rejeté lundi les accusations d’”abandon” du Mali et d’annonce “unilatérale” de retrait ...

Affaire des équipements militaires : des officiers supérieurs de l’armée sous mandat de dépôt !

Toujours dans l’affaire « des équipements militaires » le pôle économique et financier de Bamako a placé ...

Demba COULIBALY en visite à la Maison Centrale d’Arrêt (MCA) de Bamako !

Le samedi 25 septembre 2021, M. Demba COULIBALY a rendu une visite de courtoisie au ...

Laïcité : Le CIC- Mali œuvre pour le respect de la laïcité

Ce samedi 25 septembre 2021, le collectif des intellectuels chrétiens pour la cohésion sociale, la ...

Bankass : les terroristes plus puissants règnent en maître à Sèguè et Diallassogou

Après l’enlèvement de trois humanitaires à Diallassogou, le samedi 03 juillet 2021, des hommes armés ...