Accueil » Nos émissions » Débats Grand format » MALI: POURQUOI CHOGUEL MAIGA A REFUSÉ DE BRIGUER LA PRIMATURE

MALI: POURQUOI CHOGUEL MAIGA A REFUSÉ DE BRIGUER LA PRIMATURE

MALI: POURQUOI CHOGUEL MAIGA A REFUSÉ DE BRIGUER LA PRIMATURE

Président du MPR, l’ancien ministre Choguel Maiga dirige depuis plusieurs mois le M5-RFP, ce regroupement politique qui a provoqué la chute du président IBK.

Vendredi soir, il a présidé une réunion du comité stratégique du M5-RFP. Au menu des discussions : la demande adressée au M5-RFP par la junte militaire (CNSP) pour que le regroupement lui envoie les CV de ses cadres qui souhaitent briguer le poste de Premier ministre de la Transition.

Prenant la parole, Choguel préconise que le M5-RFP n’envoie aucun CV au CNSP. Il motive son avis par la crainte de voir le futur Premier ministre jouer un rôle de marionnette de la junte. « Depuis le coup d’État du 18 août, explique-t-il, le CNSP n’accorde aucune importance au M5 qui, pourtant, devrait être son partenaire naturel. La charte de la transition dont se prévaut le CNSP n’a jamais été approuvée par le M5. En outre, le CNSP n’a jamais voulu adopter avec le M5 la moindre feuille de route commune. Le M5 n’a même pas été invité à l’investiture du Président et du vice-président de la transition. C’est dire que le futur Premier ministre, s’il est issu du M5-RFP, sera appelé à exécuter sans murmure ce que lui dictera le CNSP. Moi, je me suis battu contre le régime IBK pour obtenir le changement. Pas pour jouer les pantins. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi il faudrait adresser nos CV à la junte après qu’un président de transition a déjà été investi! »

Les propos de Choguel créent dans l’assistance un silence gêné. Puis la discussion s’engage. Une large majorité de participants finit par se dégager en faveur de l’envoi des CV au CNSP. Réplique de Choguel : « Je demande que devant l’histoire, on me donne acte de ce que j’ai été mis en minorité. Mais je refuse, moi, d’envoyer mon CV ».

La majorité des participants à la réunion décide enfin d’autoriser tout cadre intéressé à envoyer son CV aux militaires. Choguel maintient sa position.

Source : Site du journal Procès-Verbal.

À propos Mali Ondes & Médias

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Clash au sommet de l’état : Vérité ou matraquage des esprits ?

Le Vice-président, dans une sorte de réplique du berger à la bergère, aurait signifié au ...

Session d’avril du CNT : un agenda très chargé

En plus du vote des lois, la session sera marquée par les interpellations des ministres, ...

Mali: la Minusma réplique à l’attaque meurtrière d’Aguelhok

Nouveau bilan de l’attaque vendredi dernier contre le camp de la Minusma dans la localité ...

Affaire de déstabilisation des institutions : Me Tapo accuse le Procureur général

Après le pourvoi en cassation du procureur général contre l’arrêt de mise en liberté et ...

Ecole : Les craintes d’une nouvelle crise

La patience a des limites. Telle est désormais la philosophie qui anime les enseignants des ...

Le parti Mali en Action et alliés, qui avaient porté la candidature de Mamadou Igor Diarra à l’élection présidentielle de 2018, rejoignent l’URD

Monsieur le Premier Vice-président, Chèrs membres du BEN de l ‘ URD, Mesdames et Messieurs. ...