Accueil » Nos émissions » Débats Grand format » MALI: POURQUOI CHOGUEL MAIGA A REFUSÉ DE BRIGUER LA PRIMATURE

MALI: POURQUOI CHOGUEL MAIGA A REFUSÉ DE BRIGUER LA PRIMATURE

MALI: POURQUOI CHOGUEL MAIGA A REFUSÉ DE BRIGUER LA PRIMATURE

Président du MPR, l’ancien ministre Choguel Maiga dirige depuis plusieurs mois le M5-RFP, ce regroupement politique qui a provoqué la chute du président IBK.

Vendredi soir, il a présidé une réunion du comité stratégique du M5-RFP. Au menu des discussions : la demande adressée au M5-RFP par la junte militaire (CNSP) pour que le regroupement lui envoie les CV de ses cadres qui souhaitent briguer le poste de Premier ministre de la Transition.

Prenant la parole, Choguel préconise que le M5-RFP n’envoie aucun CV au CNSP. Il motive son avis par la crainte de voir le futur Premier ministre jouer un rôle de marionnette de la junte. « Depuis le coup d’État du 18 août, explique-t-il, le CNSP n’accorde aucune importance au M5 qui, pourtant, devrait être son partenaire naturel. La charte de la transition dont se prévaut le CNSP n’a jamais été approuvée par le M5. En outre, le CNSP n’a jamais voulu adopter avec le M5 la moindre feuille de route commune. Le M5 n’a même pas été invité à l’investiture du Président et du vice-président de la transition. C’est dire que le futur Premier ministre, s’il est issu du M5-RFP, sera appelé à exécuter sans murmure ce que lui dictera le CNSP. Moi, je me suis battu contre le régime IBK pour obtenir le changement. Pas pour jouer les pantins. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi il faudrait adresser nos CV à la junte après qu’un président de transition a déjà été investi! »

Les propos de Choguel créent dans l’assistance un silence gêné. Puis la discussion s’engage. Une large majorité de participants finit par se dégager en faveur de l’envoi des CV au CNSP. Réplique de Choguel : « Je demande que devant l’histoire, on me donne acte de ce que j’ai été mis en minorité. Mais je refuse, moi, d’envoyer mon CV ».

La majorité des participants à la réunion décide enfin d’autoriser tout cadre intéressé à envoyer son CV aux militaires. Choguel maintient sa position.

Source : Site du journal Procès-Verbal.

À propos Mali Ondes & Médias

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Moussa Mara sur le plateau de TV5 MONDE-Afrique. : « Nous devons faire le maximum pour que la transition soit positive »

En déplacement en France, l’ancien Premier ministre malien Moussa Mara était l’invité du journal Afrique ...

Commissariat de Police du 3ème Arrondissement : Un ghanéen récidiviste en banditisme arrêté!

Il s’appelle James Koffi Anane, un ghanéen d’origine vivant ici au Mali. Il fut arrêté ...

Contrôle des prix : Comment s’y prendra le Gouvernement ?

Au cours de ces deux dernières années (de fin 2019 à nos jours), le consommateur ...

URD : Quatre candidats déjà annoncés pour la présidentielle

Le décès brutal du candidat naturel de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), ...

Six ans après la signature de l’accord pour la paix : Application extrêmement laborieuse d’un texte qui ne devrait même pas exister

Largement occulté des esprits depuis la fin du premier mandat d’IBK, la mise en œuvre ...

Gabon: 15 ans de prison pour trois militaires auteurs du coup d’État manqué de 2019

À l’issue d’une audience qui a duré jusqu’aux petites heures du jeudi 1er juillet 2021, ...