Accueil » Nos émissions » Débats Grand format » Mali : « vers une levée des sanctions de la CEDEAO », après l’investiture du Président de transition.

Mali : « vers une levée des sanctions de la CEDEAO », après l’investiture du Président de transition.

Mali : « vers une levée des sanctions de la CEDEAO », après l’investiture du Président de transition.

La délégation de la CEDEAO dirigée par l’ancien Président du Nigeria multiplie les rencontres. Après des échanges avec certains diplomates accrédités au Mali hier, Goodluck Jonathan a poursuivi les rencontres avec la junte et des forces vives du pays ce jeudi 24 septembre 2020. Objectif : faire le point d l’évolution de la situation au Mali. Cette visite intervient deux jours après la désignation du président de la transition.

La rencontre entre le médiateur de la CEDEAO et le comité national pour le Salut du peuple s’est déroulé ce matin à 8 heures au ministère de la défense. Selon une source proche du CNSP, les discussions ont porté sur les recommandations faites par l’Organisation ouest-africaine lors du mini-sommet à Accra, le 15 septembre dernier. D’autres sources rapportent que la question de la mise en place des autres organes de la transition ainsi que la situation des personnes arrêtées lors du coup d’État ont aussi été évoquées.
Goodluck Jonathan a ensuite rencontré le président de la transition, le colonel Bah N’Daw. Selon le programme, une rencontre avec les forces vives, notamment la société civile, est aussi prévu au cours de la soirée.

L’ancien Président du Nigeria devrait également prendre part à la cérémonie d’investiture du Président de la transition prévue ce vendredi 25 septembre à Bamako.L’émissaire de la CEDEAO a d’ailleurs déclaré « qu’il est possible que les sanctions de la CEDEAO contre le Mali soient levées, dès demain vendredi, c’est-à-dire après l’investiture du Président de la transition ».

Selon la cellule de communication du CNSP, le nouveau Président prêtera serment vendredi dans la matinée. Au cours de la cérémonie, Bah N’Daw sera décoré et recevra ses attributs de chef d’Etat.  «Le médiateur de la CEDEAO qui a annoncé la possibilité de lever les sanctions contre le Mali ce même vendredi pourrait participer à cette prestation de serment», affirme Commandant Baba Cissé, chef de la cellule de communication du CNSP.

Studio Tamani

 

 

À propos Mali Ondes & Médias

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Insécurité au centre : reprise des attaques contre les usagers sur la RN15.

Dans la journée du lundi 21 juin 2021, plusieurs véhicules, dont celui du sous-préfet de ...

Mali : Manifestation contre la vie chère, hier, à Bamako

Les militants du Front Populaire Contre la Vie Chère (F.P.C.V.C) au Mali ont bravé la ...

Ministère des affaires étrangères : Les travailleurs entament aujourd’hui une grève de 4 jours

Après leur grève de 72 heures courant mai 2021, les travailleurs du ministère des affaires ...

Revue annuelle du CCNEJ-Mali : Des activités de sensibilisation et de plaidoyer réalisées en faveur de la population

   iLe Conseil Consultatif National des Enfants et Jeunes du Mali (CCNEJ-Mali) a procédé, le ...

La ministre Bintou Founé Samaké à l’UCAO-UUBA : «Au Mali, le mariage d’enfants représente l’une des principales causes du décrochage scolaire chez les filles »

Dans le cadre des activités académiques de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité Universitaire à ...

Affaire de déstabilisation des institutions : Me Tapo accuse le Procureur général

Après le pourvoi en cassation du procureur général contre l’arrêt de mise en liberté et ...