Examens de fin d’année : « nous ne sommes pas prêts », alertent des candidats

Examens de fin d’année : « nous ne sommes pas prêts », alertent des candidats

 

La reprise des cours est effective et les préparatifs des examens de fin d’année sont en cours par les autorités. Si certains candidats se disent prêts, d’autres indiquent que les conditions ne sont pas réunies.

Avec toutes les sorties par la grève des syndicats de l’enseignement secondaires, primaires et général.

L’Article 39 : semble faire effet les élèves en classes d’examen qui trouvent tout dans leurs cahiers sauf l’essentiel. Beaucoup ne se sentent pas prêt pour les dates des examens à venir. Car la perturbation des classes à laisser un grand vide dans les cahiers et dans leur tête.

Autour de notre micro : certains parents  d’élèves disent l’Année doit etre facultative pour les trois raisons :

1èrement   : La grève des enseignants qui est à  la base de la perturbation, ce bras de fer entre le gouvernement et les syndicats n’a laissé rien intact.

2èmement : La fermeture des classes par le COVID -19 à aussi apporté son lot de problèmes par les cours de correspondances à la télé et à la radio.

3èmement : le coup d’état à encore déconcentré tout le monde et surtout la seconde suspension des cours par la non application de l’Article 39 par le président sortant.

Voilà pourquoi je soutien une année facultative, si l’enfant passe tan mieux, s’il redouble qu’on ne le compte sur son cursus scolaire.

Oui pour les examens mais  avec des mesures  d’assurance pour l’avenir de nos enfants.

À propos Mali Ondes & Médias

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*