Violence faite aux enfants est inaceptable

La violence, imaginez les souffrances endurées par une gamine de 15 ans devant quitter l’école pour s’occuper d’un homme du même âge que son père?
J’ai discuté, ce matin, avec un homme éveillé, un responsable conscient qui se bat pour l’amélioration de la condition de vie des enfants. Il est directeur d’un établissement scolaire.
Son établissement scolaire, le groupe A, compte environ 189 filles âgées de 13 à 16 ans.
Nous avons parlé de la scolarisation des enfants, de leur éducation en famille et dans la vie courante.
Nous avons également évoqué la question de violences faites aux femmes et principalement aux jeunes filles. Sur ce point, il existe une forme de violence inouïe faite aux filles et qui passe sans commentaires avec l’accompagnement et la bénédiction de la société conservatrice.
Cette forme de violence est le mariage précoce, elle est en même temps un mariage arrangé et forcé. Chaque année, l’établissement (groupe était la question) enregistre des cas de mariages précoces. Ces filles sont souvent très jeunes et n’ont pas atteint la maturité. Elle sont arrachées de l’école pour leur donner au mariage. Il en existe 5 cas par an dans ce seul groupe A.
J’ai vu des foules se mobiliser pour dénoncer les violences physiques. J’ai noté des actions et des discours mémorables contre les violences. Je ne peux que les soutenir, les encourager.
Cependant, imaginez les souffrances endurées par une gamine de 15 ans devant quitter l’école pour s’occuper d’un homme du même âge que son père?
Imaginez les souffrances et les douleurs qu’elle subit quotidiennement ?
Imaginez que cela se passe dans une société où l’on ne cesse de faire l’éloge de la tolérance, de l’amour pour les enfants?
Arracher un enfant de l’école constitue déjà un acte de mauvais esprits. Le pire, c’est de la confier à la soumission et l’affronter avec l’ignorance pour le reste de sa vie.
Nous avons un problème fondamental de développement personnel. Un déficit récurrent qui est manifesté dans les pratiques quotidiennes.
J’insiste, et je le répète, les vieilles conceptions ou pratiques sont à la base de la stagnation sociale et mentale dans notre société.
La famille est sensée protéger les enfants, les filles. Elle ne le fait pas. Elle est sensée également d’éduquer les enfants. Elle les expose la plupart des temps à des graves conditions dangereuses.
Il est temps que la nouvelle génération prenne conscience et incarne le progrès.
(Extrait du journal de voyage 2017)
Tâchons d’y penser!
MBK.

 

La maltraitance faite aux enfants qui demeure inacceptable est pourtant bien réelle. … Parmi ces violences faites aux enfants, l’OMS distingue quatre grands types : la violence physique, la violence sexuelle, la violence psychologique et la négligence.

À propos mom

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali : Le président Bah N’Daw reçoit l’ambassadeur de France

Mali : Le président Bah N’Daw reçoit l’ambassadeur de France. Le Chef de l’État, Bah ...

Banditisme : une agence de transfert d’argent attaquée en face des halles de Bamako.

Banditisme : une agence de transfert d’argent attaquée en face des halles de Bamako. Entre ...

Mali : Le président Bah N’Daw reçoit l’ambassadeur de France

Mali : Le président Bah N’Daw reçoit l’ambassadeur de France Le Chef de l’État, Bah ...

Transition au Mali : la levée des sanctions et le gouvernement restent attendus

Transition au Mali : la levée des sanctions et le gouvernement restent attendus. Le gouvernement ...

BRACAGE SUR LA ROUTE DE SIKASSO FAIT UN MORT

BRACAGE SUR LA ROUTE DE SIKASSO FAIT UN MORT ET PLUSIEURE MATERIELS EMPORTES. Un vrai ...

Mali : Première rencontre des trois premiers responsables de la transition

Mali : Première rencontre des trois premiers responsables de la transition. Depuis la désignation et ...