Urgent : Attaque en cours d'un bureau de vote de la commune de Mariko, à 45 km de Niono, par des hommes armés non identifiés




image

Urgent : Attaque en cours d'un bureau de vote de la commune de Mariko, à 45 km de Niono, par des hommes armés non identifiés


Dans la région de Ségou, le village de Mariko situé à 45 km de Niono n’a pas participé à ce scrutin, pareil pour Gargouna à 20 km d’Ansongo dans la région de Gao. L’insécurité est la cause fondamentale de la non-participation des citoyens de ces localités. En plus d’elles, nous avons également Kikara à 30 km de Douentza, ainsi que de Manako près de Fatoma et de Douma à 13 km de Douentza, tous dans la région de Mopti. Dans ces localités, les populations ont été victimes d’une attaque barbare qui les a empêchés d’accomplir leur devoir civique.
Pour le cas spécifique de Douentza, il est à noter que les bureaux ont ouvert très tardivement. À Fatoma, nous savons, de source sur place, qu’elle a subi une attaque, tôt hier matin. Cet acte ignoble aurait visé particulièrement la mairie et la sous-préfecture de ladite localité. Cet incident a empêché les citoyens de cette localité de voter. L’insécurité s’est manifestée aussi le jour de l’élection présidentielle dans les régions de Tombouctou et de Kidal où il y a eu des tirs d’obus et de roquettes sur le camp de la Minusma à Aguelhoc. Un des obus aurait atteint un centre de vote de ladite localité (Kidal). Alors, où sont passées les 30 000 éléments des forces de sécurité, M. le Premier Ministre ? Nous avions besoin d’une élection apaisée, mais ces faits ne peuvent être qu’inquiétants, si nous savons déjà la fragilité de ce pays longtemps victime de terrorisme.



Ajouter des commentaires

LES ARTICLES SIMULAIRES

image Urgent : Attaque en cours d'un bureau de vote de la commune de Mariko, à 45 km de Niono, par des hommes armés non identifiés
lire:
image Attaque armée contre un convoi de la direction de campagne du candidat Aliou Diallo : Bilan : 3 véhicules enlevés, le 4ème véhicule incendié
lire:
image L'attaque de Gao revendiquée par le groupe de soutien à l'islam et aux musulmans
lire:
image Gao : des morts et des blessés dans une attaque contre des militaires français et maliens
lire:
image Des dizaines de morts à Koumaga : l'armée accusée, le gouvernement attend les résultats de l'enquête
lire:
image Algérie : un arsenal de guerre découvert à la frontière avec le Mali
lire:
image Insécurité au Centre du Mali : « 2200 déplacés à Sangha ».
lire:
image Urgent : Attaque terroriste à Kani Bozon dans le de cercle de Bankass
lire:
image Urgent : Attaque terroriste à Kani Bozon dans le de cercle de Bankass
lire:
image Tenenkou : peur dans le cercle après l’assassinat de deux personnes à Waaka
lire:
image En un mot : Le péril peul
lire:
image Mopti: Le préfet de Teninkou porté disparus depuis hier le 08 mai 2018
lire:
image Centre du Mali: Un commissaire de police enlevé.
lire:
image Centre du Mali : Le gouvernement déplore la mort des civils dans une opération militaire.
lire:
image : Insécurité ” résiduelle ” : 2 à 3 morts à Ménaka : Un Gendarme tué à Gossi
lire:
Designed by EGI