Tenenkou : peur dans le cercle après l’assassinat de deux personnes à Waaka




image

Tenenkou : peur dans le cercle après l’assassinat de deux personnes à Waaka.

Deux hommes ont été tués ce lundi 21 mai à Waaka, localité située dans le cercle de Ténenkou région de Mopti. Ces deux personnes ont été assassinées par des individus qui les accusent d'être « opposés aux intérêts des jihadistes ». Selon des témoins, les assaillants ont affirmé après leur qu'ils allaient « revenir tuer tous les autres ennemis de l'Islam dans le village ».

En effet ce lundi 21, mai Sinaly Sampana, âgé de plus de 80 ans, et Maré Téréta, dit Dédé ont été abattus dans leur domicile par des présumés jihadistes à Waaka, un village situé dans la commune de Diafarabé.

Selon des témoins cités par l'AFP, « les jihadistes armés sont arrivés à moto. Ils se sont directement dirigés vers les deux hommes âgés, ils ont tiré sur eux et ils sont repartis ». Ces mêmes sources ont affirmé que les jihadistes ont annoncé, « qu'ils allaient revenir tuer tous les autres ennemis de l'islam ».

Un élu de la région a affirmé que « ceux qui sont accusés d’être des informateurs à la solde du gouvernement malien sont souvent retrouvés morts dans la localité ». Cet énième cas d'assassinat ciblé dans la région de Mopti intervient quelques jours après celui d'un jeune aide-soignant à Douentza, dont le corps a été retrouvé le vendredi.

Par ailleurs, plusieurs sources rapportent également qu'hier des affrontements ont opposé mardi 22 mai la coalition des groupes armés GATIA-MSA à des présumés terroristes. Les affrontements se sont déroulés à Inazoul à 30 km de la ville de Ménaka. Le bilan serait de trois morts du côté du MSA-GATIA dont un officier.

La commune de Diafarabé est située à deux kilomètres de l'endroit où a lieu l'assassinat des deux hommes âgés. Sur place, les populations s’inquiètent de la multiplication des actes criminels dans la zone. Selon elles, les attaques planifiées contre les habitants plongent la ville dans une « véritable psychose sécuritaire » :
Ecoutons le témoignage de cet habitant qui a requis l’anonymat :



Ajouter des commentaires

LES ARTICLES SIMULAIRES

image Urgent : Attaque en cours d'un bureau de vote de la commune de Mariko, à 45 km de Niono, par des hommes armés non identifiés
lire:
image Attaque armée contre un convoi de la direction de campagne du candidat Aliou Diallo : Bilan : 3 véhicules enlevés, le 4ème véhicule incendié
lire:
image L'attaque de Gao revendiquée par le groupe de soutien à l'islam et aux musulmans
lire:
image Gao : des morts et des blessés dans une attaque contre des militaires français et maliens
lire:
image Des dizaines de morts à Koumaga : l'armée accusée, le gouvernement attend les résultats de l'enquête
lire:
image Algérie : un arsenal de guerre découvert à la frontière avec le Mali
lire:
image Insécurité au Centre du Mali : « 2200 déplacés à Sangha ».
lire:
image Urgent : Attaque terroriste à Kani Bozon dans le de cercle de Bankass
lire:
image Urgent : Attaque terroriste à Kani Bozon dans le de cercle de Bankass
lire:
image Tenenkou : peur dans le cercle après l’assassinat de deux personnes à Waaka
lire:
image En un mot : Le péril peul
lire:
image Mopti: Le préfet de Teninkou porté disparus depuis hier le 08 mai 2018
lire:
image Centre du Mali: Un commissaire de police enlevé.
lire:
image Centre du Mali : Le gouvernement déplore la mort des civils dans une opération militaire.
lire:
image : Insécurité ” résiduelle ” : 2 à 3 morts à Ménaka : Un Gendarme tué à Gossi
lire:
Designed by EGI